Accueil Internationales Zelenski annonce qu’il a parlé avec Biden de la création d’une « coalition...

Zelenski annonce qu’il a parlé avec Biden de la création d’une « coalition anti-guerre ».

85
0

Le président américain Joe Biden et le président ukrainien Volodimir Zelenski ont eu une conversation vendredi qui a duré environ 40 minutes.

Après la rencontre, M. Zelenski a tweeté que les deux chefs d’État avaient discuté « de l’imposition de sanctions plus sévères, d’une aide concrète à la défense et de la formation d’une coalition anti-. »

Aucun autre détail de la conversation entre les deux chefs d’État n’a été divulgué.

Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi des sanctions sévères contre la à la suite de son invasion de l’Ukraine, soulignant qu’il faudra du temps pour qu’elles prennent effet.

Voici ce qu’ils sont :

– Exclusion de la plus grande banque russe, Sberbank, et de 25 de ses filiales du système financier américain. La Sberbank détient près d’un tiers des actifs du secteur bancaire russe.

Lire aussi :  Nouvelles mesures anti-COVID pour limiter la propagation d'Omicron au Royaume-Uni : masque obligatoire, travail à domicile, certificat COVID

-Des sanctions visant à bloquer complètement la VTB Bank, la deuxième plus grande banque de Russie, et 20 de ses filiales.

– Les sanctions bloquent complètement trois autres grandes banques russes : Bank Otkritie, Sovcombank OJSC et Novikombank.

– Interdiction à 13 grandes entreprises publiques russes d’attirer des fonds sur le marché américain. La liste comprend : Sberbank, AlfaBank, Credit Bank of Moscow, Gazprombank, Russian Agricultural Bank, , Gazprom Neft, Transneft, Rostelecom, RusHydro, Alrosa, Sovcomflot, et Russian Railways.

– Sanctions imposées à certaines élites et à la Russie et à leurs familles. La liste comprend : Sergei Ivanov (et son fils Sergei), Andrei Patrushev (et son fils Nikolai), Igor Secin (et son fils Ivan), Andrei Pucikov, Yuri Solviev (et deux sociétés immobilières qu’il possède), Galina Ulyutin et Alexander Vediahin.

Lire aussi :  Église orthodoxe de Chyprede suspendre 12 prêtres non vaccinés contre le COVID-19

– Sanctions à l’encontre de 24 personnes et entreprises bélarussiennes Il s’agit notamment de deux grandes banques publiques, de neuf entreprises de défense et de sept fonctionnaires et élites ayant des liens avec le régime, selon la Maison Blanche.

– Sanctions contre l’armée russe

– Sanctions contre certaines importations de technologies russes.

Article précédentSally Kellerman, actrice nommée aux Oscars et connue pour son rôle dans « MASH », est décédée à 84 ans.
Article suivantVladimir Poutine est-il l’homme le plus riche du monde ? Quoi la fortune colossale que le leader du Kremlin a…
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !