Accueil Gaming Vous pouvez utiliser Dynamic Island sur Android maintenant, mais vous ne devriez...

Vous pouvez utiliser Dynamic Island sur Android maintenant, mais vous ne devriez probablement pas le faire.

54
0

Il est bon de rĂ©pĂ©ter qu’essayer d’Ă©muler une fonctionnalitĂ© d’iOS qui n’est pas native d’ aboutit souvent Ă  quelque chose de trop bricolĂ© pour ĂŞtre utilisĂ© quotidiennement. C’est ce que je pense d’une nouvelle tentative de transposer la fonctionnalitĂ© d’Ă®lot dynamique d’ sur Android.

L’application qui vous permet de faire cela s’appelle dynamicSpot, et elle fait le tour des blogs Android comme un moyen de recrĂ©er la nouvelle capacitĂ© de l’ 14 Pro. L’Ă®le dynamique est la zone de l’iPhone 14 Pro qui abrite la camĂ©ra frontale et le capteur Face ID. Pour utiliser l’espace mort, Apple a mis en Ĺ“uvre une astuce logicielle pour donner Ă  cet espace une certaine utilitĂ©. Les utilisateurs de l’iPhone 14 Pro peuvent voir les alertes gĂ©nĂ©rales du tĂ©lĂ©phone, les activitĂ©s en direct et toutes les applications qui utilisent l’API Now Playing dans cette petite zone en forme de pilule en haut de l’Ă©cran. Ils peuvent toucher cette zone pour l’agrandir ou la rĂ©duire.

Android ne fait pas ça. Au lieu de cela, il utilise l’ombre de notification pour cacher des choses comme les contrĂ´les de lecture multimĂ©dia. Comme sur l’iPhone, dynamicSpot vise Ă  apporter la fonctionnalitĂ© de l’Ă®le dynamique Ă  tous les appareils Android comme un moyen de cacher l’espace de l’encoche de la camĂ©ra, mais l’effet ne fonctionne pas si vous avez une camĂ©ra selfie sur le cĂ´tĂ©, et est sans doute inutile si votre camĂ©ra est sous l’Ă©cran ou est un petit poinçon.

Un aperçu du menu de configuration de dynamicSpot sur Android, qui tente d'Ă©muler le Dynamic Island sur iOS. (Capture d'Ă©cran : Florence Ion / Gizmodo)Un aperçu du menu de configuration de dynamicSpot sur Android, qui tente d’Ă©muler le Dynamic Island sur iOS. (Capture d’Ă©cran : Florence Ion / Theinquirer)

DynamicSpot est gratuit dans le Play store, ou vous pouvez payer 5 $ US (7 $) pour avoir la possibilitĂ© d’utiliser l’application sur l’Ă©cran de verrouillage. Comme la fonctionnalitĂ© iOS, l’application est classĂ©e comme un outil multitâche. Avant de l’installer, vous devrez sĂ©lectionner les applications qui fonctionnent avec elle, puis autoriser des contrĂ´les d’accessibilitĂ© complets. L’application vous guidera tout au long du processus d’intĂ©gration.

C'est un peu gĂŞnant lorsque dynamicSpot fonctionne en tandem avec une application qui se transforme par dĂ©faut en image dans l'image lorsqu'elle est rĂ©duite.  (Capture d'Ă©cran : Florence Ion / Gizmodo)C’est un peu gĂŞnant lorsque dynamicSpot fonctionne en tandem avec une application qui se transforme par dĂ©faut en image dans l’image lorsqu’elle est rĂ©duite. (Capture d’Ă©cran : Florence Ion / Theinquirer)

J’ai installĂ© dynamicSpot sur le OnePlus 9 pour le tester. Bien que l’application ne soit, comme on pouvait s’y attendre, pas aussi fluide que mon expĂ©rience avec l’iPhone 14 Pro/Pro Max, elle parvient Ă  faire passer l’essentiel. Lorsque vous rĂ©duisez une application, elle se rĂ©duit Ă  la mĂŞme surface que sur un iPhone. Cependant, elle est moins animĂ©e, ce qui rĂ©vèle immĂ©diatement qu’il s’agit d’une application tierce qui tente d’ĂŞtre ce qu’elle n’est pas. De plus, l’appareil photo Ă  trou du OnePlus 9 se trouve sur le cĂ´tĂ© gauche de l’Ă©cran et il n’y avait aucune possibilitĂ© de dĂ©placer le module d’application pour qu’il soit Ă  sa place.

Je n’ai pas pu essayer dynamicSpot avec une application de covoiturage ou un appel vocal, mais je l’ai essayĂ© avec Spotify et une session de navigation Maps. C’est un peu redondant si vous avez une application qui utilise dĂ©jĂ  l’API image dans l’image, comme le fait Maps. Il en rĂ©sulte trois pop-ups sur mon Ă©cran d’accueil, ce qui donne Ă  l’interface un aspect surchargĂ©. Lorsque vous souhaitez vous dĂ©barrasser de cette fonctionnalitĂ© semblable Ă  une Ă®le dynamique, vous devez mettre fin manuellement Ă  la tâche de l’application pour la classer, ce qui est un peu ennuyeux.

J’aime bien cette fonction qui permet d’Ă©pingler une application qui fonctionne en arrière-plan. C’est plus facile que de dĂ©velopper l’Ă©cran de notification en faisant glisser le curseur vers le bas depuis le haut. Mais, d’un point de vue esthĂ©tique, elle s’oppose Ă  tout le reste, ce qui n’est pas le cas de l’Ă®le dynamique de l’iPhone 14 Pro.

Ce qui est amusant quand on est un utilisateur d’Android, c’est de se lancer dans des bĂŞtises comme celle-ci. Si vous ĂŞtes assez curieux pour essayer cette fonctionnalitĂ©, vous pouvez la rĂ©cupĂ©rer sur le Play Store. Je n’ai pas encore dĂ©cidĂ© si je vais la garder installĂ©e ou non. L’application est une version bĂŞta, ce qui signifie qu’elle est susceptible d’ĂŞtre amĂ©liorĂ©e au fil du temps.

Article prĂ©cĂ©dentDans les plus brefs dĂ©lais… » : La Russie modifie l’arme utilisĂ©e par ses forces en Ukraine
Article suivantQue se passe-t-il si le hacker de Rockstar divulgue le code source de GTA6 ?
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !