Accueil Dernières minutes ! VIDEO| Manifestation sans précédent en France : Le personnel médical de plusieurs...

VIDEO| Manifestation sans précédent en France : Le personnel médical de plusieurs hôpitaux a observé une minute de silence pour « la disparition annoncée de la santé publique ».

46
0

Le personnel médical de plusieurs hôpitaux en France a observé une minute de silence vendredi pour tirer la sonnette d’alarme sur la « mort annoncée de la santé publique », dénonçant les conditions de travail et le manque de moyens auxquels il est confronté, rapporte l’AFP.

À Strasbourg (est), pour la troisième fois, quelque 300 personnes en blouse blanche sont restées immobiles dans le froid, l’air sombre, pendant une minute.

« Nous sommes ici aujourd’hui parce que nous voulons continuer à soigner nos patients malgré l’épuisement, malgré le manque de lits, malgré les restrictions budgétaires, mais nous ne pouvons plus le faire », a déclaré le Dr Sébastien Harscoat, un médecin urgentiste.

« L’hôpital public se meurt! », conclut-il.

Lire aussi :  Pékin qualifie la démocratie américaine d'"arme de destruction massive".

Cette forme inhabituelle de protestation sous la forme d’une minute de silence, sans bannière, a eu lieu pour la première fois le 10 décembre à Strasbourg, le jour de la visite du Premier ministre Jean Castex. D’autres hôpitaux ont pris l’initiative dans l’est du pays, et vendredi, 15 hôpitaux en France ont annoncé qu’ils suivraient l’exemple, selon une liste établie par le Dr Harscoat, rapporte Agerpres.ro.

« Partout en France, on a franchi la ligne quand on traite moins bien les gens, voire quand on ne les traite pas du tout », a dénoncé le Dr Pierre Catoire, médecin urgentiste, parmi les 90 soignants réunis à Bordeaux (sud-ouest).

« Parfois, nous avons plus de 20 patients dans les couloirs qui attendent qu’un médecin les voie pour au moins savoir s’ils sont dans un état grave ou non », a-t-il ajouté.

Lire aussi :  Le chaos en Grèce. Les supporters du PAOK entrent sur le terrain et se battent avec la police

« Si la situation s’est aggravée en raison de la pandémie de COVID-19, cela ne fait que montrer les conséquences des choix effectués au cours des 20 dernières années », ajoute-t-il.

Le nombre d’infections à coronavirus a explosé depuis plusieurs jours en France pour atteindre des niveaux jamais vus depuis le début de la pandémie, avec 200 000 à 300 000 nouveaux cas par jour.

Si cette augmentation significative s’explique en partie par le nombre sans précédent de tests, l’intensification de la pandémie est bien réelle, notamment en raison de la nouvelle variante Omicron, plus contagieuse.

Article précédentLorenzi : « Berrettini et Sinner peuvent déjà gagner un Slam »
Article suivantInstagram a commencé à tester le flux de la timeline
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !