Accueil Dernières minutes ! VIDEO| Emmanuel Macron propose « une Europe forte et souveraine » comme objectif de...

VIDEO| Emmanuel Macron propose « une Europe forte et souveraine » comme objectif de la prochaine présidence française du Conseil de l’UE.

58
0

Le chef de l’État français Emmanuel Macron a fixé jeudi une « Europe forte dans le monde » comme objectif de la prochaine présidence française du Conseil de l’UE, qui débute le 1er janvier, en proposant une réforme de l’espace Schengen pour mieux protéger les frontières européennes, et les critères de Maastricht pour un nouveau cadre budgétaire, rapporte l’AFP.

Lors d’une conférence de presse à l’Élysée, M. Macron a affiché de fortes ambitions pour cette présidence, qui coïncidera avec la campagne de son pays pour les élections présidentielles en avril et les élections législatives en juin.

Lisez aussi : VIDEO| Emmanuel Macron : « L’UE doit repenser le cadre budgétaire défini par les critères de Maastricht ».

« Si je devais résumer en une phrase l’objectif de cette présidence, je dirais que nous devons passer d’une Europe de la coopération à l’intérieur de nos frontières à une Europe forte dans le monde, pleinement souveraine, libre de ses choix et maîtresse de son destin », a déclaré Macron devant une centaine de journalistes.

Face à toutes ces crises qui frappent l’Europe, nombreux sont ceux qui voudraient ne compter que sur la nation. Ces nations sont notre force, notre fierté, mais l’unité européenne est leur complément indispensable », a souligné Macron, qui, après son élection en 2017, se présente comme le leader des pro-européens face aux « nationalistes » et aux « populistes ».

Lire aussi :  Message de l'ambassade américaine à Moscou : "Les États ont le droit de choisir librement les arrangements de sécurité qu'ils prennent"

Lisez aussi : VIDEO| Emmanuel Macron : « Un sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne aura lieu en février à Bruxelles ».

Pour sa présidence semestrielle du Conseil de l’UE – la 13e de la France et la première depuis 2008 – Paris a choisi comme devise « Le redressement, la force et l’appartenance » et comme logo un U et E bleu et rouge traversé par une flèche blanche, symbole de « l’ambition d’aller de l’avant », a expliqué Clément Beaune, secrétaire d’État aux affaires européennes.

Au cours de ses six mois de mandat, un effort particulier sera consacré à une réforme de l’espace Schengen afin que l’UE « défende ses frontières » face aux crises migratoires successives.

Lire aussi : VIDEO| Emmanuel Macron a appelé à une Europe qui « sait protéger ses frontières » face aux crises migratoires.

Environ 400 réunions sont prévues au total, la plupart au cours des trois premiers mois, compte tenu des élections présidentielles françaises.

Les événements débuteront par un discours suivi d’un débat au Parlement européen le 19 janvier et seront répartis aux quatre coins de la France. Un sommet européen informel se tiendra les 10 et 11 mars, soit exactement un mois avant le premier tour de l’élection présidentielle française, selon Agerpres.co.uk.

Lire aussi :  La première pluie au sommet du Groenland au lieu de la neige. Quand la neige sera remplacée par la pluie en Arctique

La marge de manœuvre de la France sera toutefois limitée, car la présidence tournante lui permet de donner une impulsion à certaines priorités, tandis que le consensus reste à construire entre les 27, ce qui n’est jamais facile.

Lire aussi : VIDEO Emmanuel Macron veut imposer une sorte d' »armée » aux Roumains de moins de 25 ans : « Réfléchissons à un service civique européen de six mois ».

‘Pour peser en Europe, la France doit en finir avec l’image d’arrogance qui lui colle à la peau depuis le début de la présidence Macron’, a attaqué jeudi Valérie Pécresse, nouvellement candidate du parti Les Républicains à la présidentielle.

Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro, 32% des Français pensent que la présidence de l’UE sera plus un atout qu’un handicap pour Emmanuel Macron (15% pensent le contraire), et 63% disent que les propositions des candidats sur l’Europe compteront dans leur choix de vote.

L’agenda de M. Macron sera chargé d’ici à Noël : vendredi, il accueillera le nouveau chancelier allemand Olaf Scholz, qui effectuera son premier déplacement à l’étranger à Paris, et lundi, il se rendra en Hongrie, où il rencontrera le Premier ministre souverainiste Viktor Orban avant le sommet européen des 16 et 17 décembre.

Article précédentLe G7, réuni à Liverpool pour un front commun contre les agresseurs mondiaux. Chef de la diplomatie britannique : la Russie commettra une erreur stratégique si elle attaque l’Ukraine
Article suivantL’acteur Jussie Smollett reconnu coupable d’avoir mis en scène une attaque motivée par l’homophobie et la haine raciale
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !