Accueil Divertissements Célébrités Victor Socaciu est mort. Le célèbre artiste avait 68 ans | PHOTO...

Victor Socaciu est mort. Le célèbre artiste avait 68 ans | PHOTO VIDEO

69
0

Victor Socaciu est décédé lundi. Le célèbre artiste a eu plusieurs problèmes de santé. En fait, Socaciu avait subi une greffe de rein dans le passé. L’information a été confirmée par Marina Almasan et la fille du chanteur. Socaciu n’était pas seulement un musicien et un présentateur, mais aussi un homme politique et un diplomate de 2008 à 2017.

GALERIE DE PHOTOS


« Je suis avec mon fils, Victor, à un moment difficile de sa vie. La perte d’un parent signifie, pour un enfant, la perte d’une des deux ailes que nous recevons chacun à notre naissance. Ses beaux souvenirs de notre famille resteront avec nous, enveloppés dans ses chansons immortelles, qui continueront à apporter de la joie à ceux qui ont chéri sa musique. Bonne route vers les étoiles, Victor Socaciu, où je te souhaite paix et tranquillité. 😢 Notre fils, Victor Socaciu, continuera à porter votre nom. Et, si ici, sur terre, ils t’ont éloigné de lui, peut-être que de là-haut, tu veilleras sur sa marche dans la vie, avec moi, ici, sur terre… « , est le message posté sur un réseau social par Marina Almășan. Victor Socaciu était âgé de 68 ans.

La fille de l’artiste a également posté un message en ligne : « Un grand cœur a cessé de battre. Une âme noble s’est élevée au ciel. C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès d’un mari, d’un père, d’un grand-père, d’un artiste de génie et d’un symbole de l’amour de notre nation : Victor Socaciu. Que Dieu le reçoive dans son royaume avec les justes ! ».

En avril, Victor Socaciu a été admis à l’hôpital, diagnostiqué avec le COVID-19. Quelques jours avant son diagnostic et son hospitalisation, Victor Socaciu avait participé à un festival folklorique qui se déroulait essentiellement en ligne.
2009, a subi une double transplantation rénale, et son cas a suscité des soupçons sur la liste d’attente des patients.
Victor Socaciu était un membre du Parlement roumain, élu sur les listes du PSD en 2008. Deux ans après la fin de son mandat, Victor Socaciu est nommé consul général à Montréal (Canada) par le gouvernement Ponta. Il a été rappelé chez lui en 2017.

Chanteur, compositeur, présentateur de télévision et homme politique, Victor Socaciu a fait carrière pendant plus de 50 ans.

Victor Socaciu, ancien producteur de télévision et membre du Parlement, est né le 14 janvier 1953 à Brasov.

Il a commencé à chanter avec le groupe Zodiac alors qu’il était encore à l’école. Son premier concert avec le groupe a eu lieu en 1970. Il a pris des cours de guitare classique à l’École populaire d’art et, en 1978, il a obtenu un diplôme de la faculté d’électromécanique, écrit News.ro.

En 1974, il fait ses débuts dans le « Cenaclul Flacăra », et l’année suivante à la radio avec la pièce « Nălucile Nălucile Memtirilor », puis en 1976 à la télévision avec « Oltule ». Son premier enregistrement a eu lieu en 1981 – « The Wheel ». Il a été suivi de 12 albums et compilations.

Il a composé de la musique pour des représentations théâtrales à Brasov et Targu Mures, et en 1991, il a fondé le concours folklorique « Om Bun ». Il a participé à plusieurs reprises au festival Mamaia et a effectué des tournées en URSS, en Chine, en Allemagne, aux États-Unis et en Angleterre.

De 1997 à 1999, il a produit et réalisé des programmes pour TVR et National TV. Il a été membre du Parlement roumain, lors de la législature 2008 – 2012, élu sur les listes de l’Alliance politique Parti social-démocrate + Parti conservateur.

En 2002, le ministère de la culture lui a décerné le prix d’honneur pour l’ensemble de ses services à la chanson roumaine. Le 10 décembre 2004, le président roumain Ion Iliescu a décerné à Victor Socaciu l’Ordre du mérite culturel au grade de chevalier, « pour ses contributions exceptionnelles à l’activité artistique et culturelle de notre pays, pour la promotion de la civilisation et de l’histoire roumaines ».

Fin mars, il a participé au festival « Good Man », dont la 30e édition s’est déroulée en grande partie en ligne.

Une tristesse sans bornes dans le monde de l’art

Les artistes roumains, notamment les anciens collègues du Cenaclul Flacăra, pleurent la mort de l’artiste. Vasile Șeicaru a écrit : « Je n’arrive pas à croire que je dise ça : Victor Socaciu est mort ! Que Dieu ait son âme ! ». « Je ne m’en rends même pas compte. Je ne peux même pas parler. Quand je me ressaisirai, j’en dirai plus. Je n’ai vraiment pas la force de parler. Je veux qu’on me laisse tranquille maintenant. Je sais tout ce qui s’est passé, comment c’était à l’hôpital. Tout. Je ne peux pas réaliser », a déclaré Vasile Șeicaru à Fanatik.ro. L’artiste Nicu Alifantis lui a également rendu hommage sur Facebook : « Victor Socaciu est décédé. Que Dieu ait son âme. Condoléances à la famille ! ».

« Au-delà de la vérité que les grands artistes, les grands créateurs, ne meurent pas, pourtant ils sont là, et vous ne pouvez pas vous remettre d’un tel fait, qu’un homme qui a chanté pour vous, qui vous a parlé, qui était aussi un créateur d’événements et d’institutions, comme Victor l’était, est parti », a déclaré Andrei Păunescu, sur Antena 3. « J’ai gardé le contact. Il a eu plusieurs fluctuations dans son état. A un moment donné, on a appris qu’il était dans un état grave. Je lui ai parlé et la presse a exagéré, mais on oublie que parfois des tragédies arrivent. Mais je sais qu’il a eu une année difficile. Il est tombé malade du COVID juste après le festival qu’il a organisé en mars, à Breaza, et il s’est rétabli très lentement, mais je pensais que nous aurions un long moment pour travailler ensemble », a conclu Andrei Păunescu. La presse a également émis des spéculations selon lesquelles l’artiste aurait été terrassé par les effets post-COVID, puisqu’il souffrait de tant de maladies chroniques.

Deuil au Rapid et au FC Arges

 » La fin de l’année apporte de nouvelles nouvelles tragiques ! L’interprète de notre hymne, « La voix des roues du train », Victor Socaciu, a rejoint la Galerie céleste de Rapid ! Sincères condoléances à la famille et aux amis », peut-on lire sur la page Facebook du FC Rapid 1923. « Bon voyage, Victor Socaciu ! Deuil dans le monde de la musique roumaine ! (…) Le club FC Argeș ne vous oubliera jamais ! Sincères condoléances à la famille endeuillée ! Que Dieu repose son âme en paix ! », a écrit le club Fotbal Argeș Pitești. Victor Socaciu a composé les hymnes des équipes de football du Rapid et du FC Argeș.

Clic PHOTO !

Photos de la même galerie
  • Clic PHOTO !
  • Clic PHOTO !
  • Clic PHOTO !
  • Mediafax PHOTO
  •  FOTO Adevarul
  • FOTO Mediafax
  • Mediafax PHOTO
  • Mediafax PHOTO
  • Mediafax PHOTO
  •  FOTO Adevarul
  • FOTO Mediafax
  • Mediafax PHOTO
  • Mediafax PHOTO
  • FOTO Adevarul
  • PHOTO Vérité
  • Victor Socaciu Marina Almasan PHOTO Cliquez !
  • FOTO Adevarul
  • PHOTO Vérité
  • Victor Socaciu Laura Stoica. PHOTO Adevarul
Partager image

Article précédentAlex Cicâldău, à nouveau décisif pour Galatasaray ! Ce qu’Olimpiu Moruțan a fait avec Bașakșehir
Article suivantVIDÉO – Attention, images dramatiques ! Près de 400 morts après le passage du typhon aux Philippines : menace d’épidémie de gastro-entérite