Accueil Dernières minutes ! Un expert de l’ONU met en garde contre un contrôle excessif du...

Un expert de l’ONU met en garde contre un contrôle excessif du pouvoir sur les médias en Hongrie

24
0

Un expert de l’ONU a mis en garde lundi contre un contrôle excessif du pouvoir sur les médias en Hongrie, soulignant l’importance d’une couverture médiatique « impartiale » par la presse publique à l’approche des élections législatives du printemps 2022, selon l’AFP.

Le Premier ministre souverainiste Viktor Orban et son parti Fidesz se préparent à un vote très serré contre le candidat unique de l’opposition, Peter Marki-Zay.

« Je vois une atmosphère médiatique pervertie en Hongrie, où le pluralisme, l’indépendance et la diversité sont remis en question », a déclaré à Budapest Irene Khan, le rapporteur spécial des Nations unies sur la liberté d’opinion et d’expression.

Lire aussi :  La crypto-monnaie roumaine FutureCoin sera lancée sur le marché mondial

Mais « dans le contexte des élections, il est important de garantir une couverture équilibrée, un accès équitable pour tous les candidats et une approche impartiale des médias publics », a-t-elle ajouté lors d’une conférence de presse à l’issue d’une visite de plusieurs jours en Hongrie.

Sous la présidence de Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, le paysage médiatique hongrois a profondément changé : les médias publics sont devenus les méchants de la politique gouvernementale, tandis que les proches du pouvoir ont racheté des pans entiers du secteur des médias privés. Certains titres ont soudainement cessé de paraître, d’autres ont dû modifier leur ligne éditoriale, selon Agerpres.ro.

Lire aussi :  La réaction du père d'Andreea Bălan après la sortie publique de George Burcea : "Il paie pour ce qu'il fait".

Ces transformations ont valu au leader souverainiste, régulièrement visé pour ses tendances autoritaires et xénophobes, de nombreux avertissements de l’UE.

Irene Khan, experte indépendante nommée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, a dénoncé « des attaques contre la liberté de la presse qui ne sont pas un phénomène isolé mais le signe inquiétant d’un tableau plus large », selon l’AFP.

Article précédentLady Gaga contre Patrizia Reggiani : Tout sur le conflit entre l’artiste et le tueur de la famille Gucci et les coulisses de « House of Gucci ».
Article suivantAmazon cessera d’accepter les cartes de crédit Visa émises au Royaume-Uni l’année prochaine en raison de frais élevés
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !