Accueil Divertissements Sport Un entraîneur de renom félicite Novak Djokovic pour ses convictions profondes.

Un entraîneur de renom félicite Novak Djokovic pour ses convictions profondes.

182
0

« Hé les gars, je voulais juste vous faire savoir que je vais donner 100$ pour chaque ace que je vais faire pendant le Miami Open. Je vais en faire don à Wings For Life, un organisme de recherche sur la moelle épinière. Je vais demander à mes amis Cameron Norrie et Stefanos Tsitsipas de faire de même.

Nous donnerons 100 $ pour chaque as, » a déclaré Opelka sur Instagram. Opelka, classé 18e au monde, espère faire sa première grande course à Miami cette année. Opelka, qui a remporté deux matchs de qualification pour gagner une place dans le tableau principal de Miami en 2019, a atteint le troisième tour pour ses débuts dans le tournoi.

Dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, Mouratoglou a défendu la décision de de ne pas se faire vacciner contre le Covid-19.

Lire aussi :  Les meilleurs coéquipiers de Messi. Le PSG a fixé ses objectifs pour l'été et a choisi deux grands noms.

Mouratoglou sur la décision de Djokovic de ne pas se faire vacciner

Le célèbre entraîneur Patrick Mouratoglou a qualifié de « courageuse » la position de Novak Djokovic concernant le vaccin Covid-19 et estime que le choix du Serbe illustre pourquoi il est un grand champion.

« Il sait maintenant que le fait de ne pas être vacciné lui fait courir le risque de ne pas devenir le plus grand joueur de tous les temps ». Mouratoglou poursuit . « Et sachant cela, il dit – ‘je garde ma ligne, je ne vais pas me faire vacciner’.

Malheureusement, nous vivons dans un monde où l’on ne respecte pas tellement les croyances des gens, et je pense que c’est un grand atout de s’en tenir à ce que l’on croit profondément. Il ne croit pas à la vaccination, ce qui, encore une fois, est son droit. »

Lire aussi :  Comment réussir ses courses de vélo ?

Patrick Mouratoglou a également abordé la question de la réaction négative que Novak Djokovic pourrait subir de la part des fans pendant les matchs en raison de son statut de vaccin. « Il a beaucoup de gens contre lui, » Et nous savons que pour les athlètes de haut niveau, il est très difficile d’avoir beaucoup de monde contre soi parce que l’on concourt dans des stades », a déclaré Mouratoglou. Le rôle de la foule est la clé, il est naturel de vouloir être aimé et embrassé par la foule. »

Article précédentLe journal russe Novaia Gazeta est accusé de violer la loi sur les « agents étrangers ». La publication pourrait être interdite en Russie
Article suivantOrlando Bloom s’est rendu en Moldavie avec l’UNICEF pour aider les enfants réfugiés en Ukraine
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !