Accueil Internationales Un combattant ukrainien présent dans l’aciérie d’Azovstal affirme qu’il y a des...

Un combattant ukrainien présent dans l’aciérie d’Azovstal affirme qu’il y a des morts et des blessés parmi les civils : « La situation est critique ». Les Russes violent à nouveau le cessez-le-feu

573
0

Un combattant ukrainien travaillant dans l’aciérie d’Azovstal déclare à la BBC que leur situation est « critique » face à l’escalade des assauts russes de ces derniers jours.

L’état-major ukrainien a déclaré que l’attaque contre l’aciérie avait repris, cette fois avec un soutien aérien. On estime que 200 civils se trouvent toujours dans le sous-sol de l’aciérie, avec des réserves de nourriture et d’eau très réduites.

Les responsables ukrainiens ont annoncé pour vendredi de nouvelles tentatives d’évacuation des civils d’Azovstal avec l’aide de l’ONU.

« La prochaine étape du sauvetage de notre peuple à Azovstal est en cours en ce moment. Des informations sur les résultats seront fournies ultérieurement », a déclaré Andrii Iermak, chef de cabinet de l’administration présidentielle ukrainienne.

Mikhailo Vishinin, l’un des combattants ukrainiens de l’aciérie Azovstal, a déclaré à la BBC que leur situation était « critique » et qu’un certain nombre de civils réfugiés dans des bunkers avaient été tués et d’autres blessés.

Lire aussi :  Afghanistan : Les talibans ont exécuté ou fait disparaître plus de 100 membres des forces de sécurité après avoir pris le pouvoir.

« La situation à l’aciérie est désormais critique ; elle l’est depuis longtemps, mais les choses ne font qu’empirer. Depuis deux jours, les troupes russes ont pris d’assaut l’usine : elles ont repoussé les défenses ukrainiennes avec l’aviation, l’artillerie et les armes lourdes. Nous avons subi des pertes et le nombre de blessés a augmenté. Nous n’avons pas réussi à faire sortir les blessés. Le principal problème est que nous avons encore des civils dans des bunkers. Récemment, après un bombardement très violent, deux civils ont été tués et je pense que dix autres ont été blessés. Pour le moment, nous n’avons pas d’informations exactes sur le nombre de civils tués car nous n’avons pas pu quitter nos abris pour nous rendre dans les bunkers où ils se trouvent. »

Ses affirmations ne peuvent pas être vérifiées de manière indépendante, écrit la BBC, notant que les informations sur la situation de l’aciérie sont contradictoires alors que la Russie a annoncé trois jours de couloirs humanitaires pour les civils à partir de jeudi et que les derniers combattants à Mariupol disent que les Russes ont intensifié leurs attaques et veulent même entrer par effraction.

Lire aussi :  Le moment où les Ukrainiens font le plein d'"essence gratuite" d'un véhicule russe laissé par les envahisseurs VIDEO

Poutine a déclaré la victoire à Mariupol le 21 avril et a ordonné à ses forces de cesser le feu mais de sceller l’usine.

Le bataillon Azov affirme qu’en dépit d’un accord de cessez-le-feu autour de l’aciérie, les forces russes ont tiré une arme antichar sur une voiture qui tentait d’aider à évacuer les civils, et l’attaque a entraîné la mort d’un soldat et blessé six autres, rapporte CNN.
« À la suite des bombardements, un combattant a été tué et six autres ont été blessés. L’ennemi continue de violer tous les accords et ne respecte pas les garanties de sécurité relatives à l’évacuation des civils », a écrit le bataillon sur son compte Telegram.
Article précédentComment Kim Kardashian a réussi à perdre du poids en un temps record. La star était pressée par le temps pour pouvoir porter la robe de Marilyn Monroe.
Article suivantKate Middleton, magnifique en vert ! Comment la duchesse de Cambridge a fait son apparition lors d’un événement officiel
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !