Accueil High Tech Tournage L’objet qui doit bientôt entrer en collision avec la face cachée de...

Tournage L’objet qui doit bientôt entrer en collision avec la face cachée de la Lune appartient à un lanceur chinois, et non à celui d’Elon Musk.

91
0

L’astronome Bill Gray admet
s’est trompé il y a quelques jours lorsqu’il a estimé que le deuxième étage d’une fusée SpaceX, appartenant à l’entrepreneur américano-sud-américain
L’Africain Elon Musk, est sur le point d’entrer en collision avec la face cachée de la lune.

Il y a quelques jours, Bill Gray a affirmé que la face cachée de la lune risquait d’être heurtée par un objet qui ressemble au deuxième étage du lanceur Falcon 9 qui a mis en orbite le Deep Space Climate Observatory. Il a étayé son hypothèse en se basant sur des indices tels que la luminosité, la position et la trajectoire.

Lire aussi :  TikTok augmente la durée maximale des clips

Mais l’astronome affirme maintenant qu’il a mal jugé. Selon les nouveaux calculs, l’objet qui risque de heurter la face cachée de la Lune est en fait un morceau de la fusée Longue Marche 3C qui a lancé la mission chinoise Chang’e 5-T1 en octobre 2014.

Les nouveaux calculs sont basés sur les observations d’un ingénieur du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. « Le survol de la Lune semblait plausible, mais Jon Giorgini m’a suggéré de chercher plutôt parmi les objets lancés peu avant mars 2015 sur une orbite haute qui passe devant la Lune, une orbite que peu d’engins atteignent », explique Gray.

Lire aussi :  Google annonce les premiers appareils Android 12L

En somme, dit-il, ce qui reste d’une fusée Longue Marche 3C semble correspondre bien mieux à l’objet qui se dirige actuellement vers la face cachée de la Lune.

La collision est prévue le 4 mars. Selon les astronomes, son impact sera mineur.

Article précédentLes stars de Manchester United n’en peuvent plus ! Ils ont choisi leur coach avec lequel ils veulent travailler de toute urgence ! Le déménagement ne se fait pas avant l’été
Article suivantLa reine Elizabeth II, le premier monarque britannique à célèbre le jubilé de platine, avec 70 ans de règne