Accueil Internationales Shehbaz Sharif nommera le nouveau chef de l’armĂ©e et se rendra en...

Shehbaz Sharif nommera le nouveau chef de l’armĂ©e et se rendra en Chine en novembre : Rapport

115
0

Le ministre pakistanais de la DĂ©fense, Khawaja Muhammad Asif, a dĂ©clarĂ© que le Premier ministre Shehbaz Sharif nommera un nouveau chef d’Ă©tat-major de l’armĂ©e (COAS) en novembre et se rendra Ă©galement en , selon les mĂ©dias.

Le ministre de la DĂ©fense a fait ces remarques lors d’une confĂ©rence de presse au cours de laquelle il a Ă©galement reprochĂ© Ă  l’ancien Premier ministre d’avoir tentĂ© de rendre la nomination du chef des armĂ©es controversĂ©e et de nuire aux intĂ©rĂŞts du juste pour le pouvoir, a rapportĂ© Daily Pakistan.

L’actuel chef de l’armĂ©e pakistanaise, le gĂ©nĂ©ral Qamar Javed Bajwa, va prendre sa retraite cette annĂ©e car son mandat de trois ans se termine en novembre. Le ministre Khawaja Asif a Ă©galement dĂ©clarĂ© que Shehbaz Sharif se rendra en Chine la première semaine de novembre Ă  l’invitation du prĂ©sident chinois Xi Jingping.

Il a informĂ© les mĂ©dias que l’invitation avait Ă©tĂ© lancĂ©e par Xi lors d’une rĂ©union Ă  Samarkand, en OuzbĂ©kistan, en marge de la rĂ©union de l’OCS. En outre, le ministre de la dĂ©fense a dĂ©clarĂ© que le prĂ©sident russe a Ă©galement invitĂ© Sharif Ă  visiter et que cette visite aura lieu.

Khawaja Asif a dĂ©clarĂ© que la a montrĂ© sa volontĂ© d’exporter du blĂ© et du gaz au Pakistan, a rapportĂ© le Daily Pakistan citant le diffuseur d’Etat.

Les inondations dévastatrices au Pakistan causées par des pluies de mousson record ont emporté des maisons, des véhicules, des récoltes et du bétail pour des dommages estimés à 30 milliards de dollars.

Le gouvernement et les Nations unies ont imputĂ© au changement climatique la responsabilitĂ© de la montĂ©e des eaux Ă  la suite de tempĂ©ratures estivales record. Le ministre pakistanais des affaires Ă©trangères, Bilawal Bhutto, a dĂ©clarĂ© que le problème auquel le Pakistan est confrontĂ© en raison du changement climatique pourrait Ă©galement concerner d’autres pays.

Bhutto a dĂ©clarĂ© que les grands pays qui se sont enrichis doivent assumer la responsabilitĂ© du changement climatique. Faisant rĂ©fĂ©rence Ă  l’impact des fortes pluies au Pakistan, Bilawal Bhutto a dĂ©clarĂ© qu’un lac de 100 km de large avait Ă©tĂ© crĂ©Ă© dans le Sindh et qu’il avait touchĂ© des zones habitĂ©es.

Article précédentAngelina Jolie arrive au Pakistan pour rencontrer les personnes touchées par les inondations. Voir les photos
Article suivantRĂ©ponses induites par la vaccination pour la neutralisation du sous-variant Omicron