Accueil Internationales Reuters : La Finlande et la Suède pourraient demander à rejoindre l’OTAN...

Reuters : La Finlande et la Suède pourraient demander à rejoindre l’OTAN dans les prochains jours

141
0

Cette démarche pourrait être une condition préalable à une présence militaire accrue dans la région, selon les sources de l’agence.

La Finlande pourrait annoncer officiellement son intention d’adhérer à l’OTAN dès jeudi, et la Suède devrait bientôt lui emboîter le pas. C’est ce qu’a rapporté jeudi l’agence Reuters, citant des sources diplomatiques.

Les alliés de l’OTAN devraient approuver rapidement l’adhésion de ces pays, ont déclaré cinq responsables à l’agence. On s’attend à ce que cette mesure soit une condition préalable à une présence militaire accrue dans la région au cours de l’année suivant la ratification.

Lire aussi :  MISE À JOUR Vague de tornades aux États-Unis. Au moins 70 morts et plus de 55 millions d'Américains en danger |FOTO VIDEO

Comme indiqué précédemment, un examen multipartite de la situation en matière de politique de sécurité sera prêt en Suède le 13 mai, le parti social-démocrate suédois au pouvoir (SDRPS) devant se prononcer sur l’adhésion à l’OTAN le 15 mai. De nombreux membres du SDRPSH, dont le Premier ministre suédois Magdalena Andersson, à la lumière de la situation en Ukraine, sont favorables à l’abandon de la politique de non-alignement et à l’adhésion du Royaume à l’alliance.

En Finlande, une majorité de parlementaires s’est déjà prononcée en faveur de l’adhésion de la république au bloc. Une éventuelle décision sur l’offre d’Helsinki sera prise conjointement par le Président et le Gouvernement.

Lire aussi :  Comment les manœuvres militaires de la Russie en mer Noire affectent les prix du blé

Mercredi, la chaîne de télévision finlandaise YLE, citant le bureau du président finlandais, a rapporté que le président Sauli Niinistö et le premier ministre Sanna Marin annonceront leur position sur l’adhésion du pays à l’OTAN dans un communiqué de presse commun qui sera publié jeudi. On s’attend à ce que la déclaration du président et du premier ministre ouvre la voie à des déclarations positives des groupes parlementaires sur la question de l’adhésion à l’Alliance de l’Atlantique Nord.

Article précédentSony lance le nouveau casque WH-1000XM5 avec suppression du bruit annulation du bruit
Article suivant« Flight to Light », concert choral à la Philharmonie George Enescu
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !