Accueil Divertissements Sport Rafael Nadal doit s’en accommoder », dĂ©clare un analyste de premier plan.

Rafael Nadal doit s’en accommoder », dĂ©clare un analyste de premier plan.

212
0

Dans un tournoi qui lui avait souvent Ă©tĂ© hostile ces dernières annĂ©es, l’ancien numĂ©ro 1 mondial a accompli un exploit mĂ©morable en revenant de deux sets de dĂ©savantage face Ă  en finale. Le joueur de Manacor, âgĂ© de 35 ans, s’est hissĂ© Ă  21 Majeurs, dĂ©passant et au classement de tous les temps.

Rafa est Ă©galement devenu le quatrième homme de l’histoire Ă  avoir remportĂ© au moins deux fois tous les tournois du Grand Chelem (avec Djokovic, Rod Laver et Roy Emerson). L’Ibère tentera de s’Ă©tirer davantage Ă  Roland Garros, oĂą il partira Ă  la chasse de son 14e sceau.

Le Majorquin ne se prĂ©sente pas Ă  Paris dans les meilleures conditions, ayant de nouveau accusĂ© la douleur au pied qui l’avait tourmentĂ© en 2021. InterviewĂ© par « Europa Press » ces derniers jours, Alex Corretja a fait le point sur l’Ă©tat de santĂ© de Nadal.

Lire aussi :  Emma Raducanu rĂ©vèle ses sentiments pour le swing sur terre battue

Corretja sur Rafael Nadal

« Si Rafael Nadal n’a pas de douleur, il aura la chance de remporter le titre ». Corretja a dĂ©clarĂ© : « Le peu de rythme que Rafa a par rapport Ă  ses rivaux sera remplacĂ© par l’expĂ©rience et la première semaine du tournoi.

Le tirage au sort sera important, mais s’il n’a aucun malaise, il ne fait aucun doute que Rafa peut se rendre Ă  Paris et renouer avec le succès. Quelqu’un qui a 13 titres lĂ -bas, rien qu’avec ça et l’Ă©tat de forme dans lequel il Ă©tait – son expĂ©rience et son sont suffisants pour gagner Ă  nouveau, tant qu’il n’a pas de malaise. »

Lire aussi :  Chloe Brockett a fait perdre la tĂŞte Ă  Jack Grealish. Que s'est-il passĂ© dans le lieu oĂą seuls les "pĂ©cheurs sont les bienvenus" ?

Alex Corretja a ensuite Ă©voquĂ© les dĂ©fis physiques auxquels Rafael Nadal a Ă©tĂ© confrontĂ©, suggĂ©rant que son annĂ©e a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© un succès compte tenu de sa victoire Ă  l’Open d’Australie. « Parfois, [the injury] ne le laisse pas jouer et d’autres fois il gagne le titre, » dit Corretja.

« Il doit vivre avec ça et quand ça arrive, c’est un coup très fort, surtout maintenant que le moment le plus important de la saison est arrivĂ© pour lui. Le problème sera ses limites physiques. S’il voit qu’avec elles il ne peut pas choisir d’ĂŞtre un champion du Grand Chelem et lui donner l’opportunitĂ© de l’ĂŞtre, il pense Ă  se retirer. Mais il a dĂ©jĂ  gagnĂ© un Grand Chelem cette annĂ©e et tout ce qui vient… [after] ce sera un prix. »

Article prĂ©cĂ©dentSociologue russe sur la guerre en Ukraine : « Poutine ira jusqu’au bout, mĂŞme si cela dĂ©truit la planète ». Conditions de paix
Article suivantAjla Tomljanovic s’exprime sur le retrait de ses points de classement Ă  Wimbledon
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !