Accueil Divertissements Sport Rafael Nadal a eu du mal à bouger contre Novak Djokovic », déclare...

Rafael Nadal a eu du mal à bouger contre Novak Djokovic », déclare Bjorn Borg.

83
0

Malgré des problèmes au pied et une fatigue évidente, Rafa a donné le meilleur de lui-même pour rester compétitif et défier son plus redoutable rival sur le court Philippe-Chatrier. L’Espagnol a eu une balle de set à 6-5 dans le troisième set, mais il l’a gaspillée et a commis des erreurs pour se retrouver derrière et sceller son destin, Novak étant le joueur le plus fort et le plus déterminé sur le court.

Rafa a fait un départ parfait et a pris une avance de 5-0 dans le premier match. Contrairement à ce qui s’était passé en 2020, Novak était là pour se battre, perdant le premier set mais retrouvant ses coups pour s’emparer du second et égaliser le score global après presque deux heures.

Rafael Nadal a perdu contre Novak Djokovic à Roland Garros l’année dernière.

Mené 5-3 dans le troisième, Nadal est revenu à 5-5 et a gaspillé une balle de set dans le 12e jeu qui s’est avéré crucial. Comme prévu, Novak s’est emparé du tie-break et n’a jamais regardé en arrière, remportant le set final 6-2 avec trois breaks consécutifs pour se retrouver dans sa 29ème finale majeure.

Lire aussi :  Dmitry Tursunov explique comment les entraîneurs sont payés sur le circuit.

Rafa a ressenti une vive douleur au pied gauche dans le quatrième set, et il est resté éloigné des courts pendant près de deux mois, sautant Wimbledon et les Jeux olympiques. Bjorn Borg a remarqué que Nadal avait du mal à se déplacer contre Djokovic, ce qui l’empêchait de se battre encore plus fort.

Après avoir mis fin à sa saison au mois d’août, Rafa a fait un retour parfait en 2022 et a remporté ses 15 matchs jusqu’à présent, y compris sa 21e couronne majeure à l’Open d’Australie. « Je regardais la plupart des matchs de Rafa depuis ma maison à Stockholm.

Lire aussi :  L'image de la nuit dans la finale de la Ligue des champions. Le Ronaldo brésilien, entre Mircea Lucescu et Ion Țiriac. PHOTO

La meilleure nouvelle pour lui est qu’il a retrouvé sa mobilité d’il y a quelques années. Quand je l’ai vu à Roland Garros l’année dernière, il ne bougeait pas de la même façon, et c’est peut-être l’une des raisons de sa défaite face à Djokovic.

Ce que je ne savais pas, c’est qu’il était blessé. En Australie, j’ai revu le vrai Rafa. Je ne peux pas me prononcer sur la course au titre de champion du monde, mais Rafa devrait être le favori à Roland Garros ». Bjorn Borg a dit.

Article précédentL’ATP enquête toujours sur les allégations d’abus domestique contre Alexander Zverev.
Article suivantComment se sent la reine Elizabeth II après son COVID-19 ? Pourquoi le souverain n’apparaît plus en public
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !