Accueil Dernières minutes ! Internationales Qui est le dirigeant le plus influent d’Europe ? Laura Codruța Kovesi...

Qui est le dirigeant le plus influent d’Europe ? Laura Codruța Kovesi et Maia Sandu incluses dans le peloton de tête

56
0

La publication Politico a fait
a publié sa « Classe de 2022 », une liste des 28 décideurs et responsables les plus influents en Europe. Parmi les leaders choisis par Politico, on trouve Laura Codruța
Kovesi, chef du Parquet européen, et Maia Sandu, présidente de la Moldavie.

Le classement des 28 dirigeants les plus influents d’Europe établi par Politico est divisé en trois catégories, à savoir les faiseurs, les rêveurs et les perturbateurs.

Le premier ministre italien, Mario Draghi, est en tête de liste, étant considéré comme « l’homme le plus puissant d’Europe ». Dans un pays où les premiers ministres ont des mandats de courte durée, beaucoup espèrent que le technocrate Draghi sera l’exception. L’ancien chef de la Banque centrale européenne a apporté une main ferme à la politique nationale, maintenant son pays sur une quille égale alors qu’il tente de le sortir du pandémonium et de faire avancer un programme de réformes économiques, explique Politico.

Lire aussi :  L'exploitation du lithium en Serbie a suscité des protestations contre le projet de Rio Tinto.

Olaf Scholz, le nouveau chancelier allemand, arrive en tête de la catégorie des « performants ». C’est l’homme qui vient de prendre en charge « la fonction la plus puissante d’Europe », note la publication. M. Scholz est suivi du président français Emmanuel Macron et de la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde. Sixième dans la catégorie des « achievers », Laura Codruța Kovesi, surnommée le « long bras de la loi ». Selon Politico, Kovesi jouera un rôle de plus en plus important dans la lutte contre la fraude et le crime organisé, alors que les États membres commencent à recevoir des milliards d’euros pour le recouvrement.

Le classement des « rêveurs » est ouvert par la maire de Paris Anne Hidalgo, surnommée la « révolutionnaire urbaine ». Mme Hidalgo est suivie de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et du ministre lituanien des Affaires étrangères, Gabrielius Landsbergis. Comme Laura Codruța Kovesi, Maia Sandu se classe sixième dans la catégorie des « rêveurs ». Elle est décrite comme une politicienne « équilibriste ». Elle est considérée comme « la femme politique réformiste la plus franche » de Chisinau depuis la rupture avec l’Union soviétique, il y a 30 ans.

Lire aussi :  Un entrepôt d'Amazon s'est effondré sur des ouvriers aux États-Unis après le passage d'une tornade | VIDEO

Enfin, dans la catégorie des « perturbateurs », Donald Tusk, ancien président du Conseil européen, est cité en tête. Tusk est revenu à Varsovie avec une mission : sauver l’Union européenne en renversant un gouvernement qui est de plus en plus en désaccord avec Bruxelles, note Politico.

Article précédentLes autorités sanitaires américaines ont autorisé les rappels pour les jeunes de 16 et 17 ans.
Article suivantIrina Tanase, première réaction après que Liviu Dragnea ait rompu avec elle : Il y a des intérêts pour nous séparer. Ça me fait mal qu’il n’ait pas eu confiance en moi.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !