Quels sont les prix des assurances pour scooter ?

456

Chaque véhicule doit être assuré à son achat, afin de se préserver de tout accident ou danger, y compris le scooter. En effet, ce véhicule à deux-roues ne peut pas prendre la route sans être assuré. Ainsi, il est obligatoire de s’assurer au moins pour les dommages ou dangers qu’on peut causer aux tiers. Mais se contenter d’uniquement cette assurance, est-il suffisant ?

Sur la route, en étant à scooter, on peut avoir une brise de glace, un incendie ou de blessures, il est donc préférable de chercher à trouver les garanties qui pourront vous protéger en cas de dommages, avec un bon rapport qualité prix. Quelle assurance choisir pour son scooter ? Quelle est le prix de ces assurances pour scooter ?

De quoi dépend le prix d’une assurance scooter ?

Le prix d’une assurance scooter est déterminé, en prenant en compte plusieurs éléments. Parmi ces derniers, on a :

  • Le prix de l’assurance, dépend en premier lieu de l’âge du conducteur ;
  • Ensuite, le type du scooter qu’on a, notamment sa puissance, son ancienneté, son modèle… ;
  • Ainsi, pourquoi cherche-t-on à avoir un scooter ? Pour un usage professionnel, pour des trajets privés, ou uniquement parce qu’on aime ce genre de véhicule ;
  • Enfin, le prix de l’assurance de scooter dépend également du passé de l’assuré. S’il y’a eu par exemple, une annulation ou invalidation de permis.

Le tarif de l’assurance scooter peut évoluer dans le cas où, on souhaiterait d’ajouter certaines options, telles que :

La garantie dommages au conducteur : qui est importante pour les conducteurs qui sont paniqués et un peu fragiles sur la route ;

La garantie prêt du guidon : qui est indispensable, si on n’est pas le seul à conduire le scooter, et qu’on laisse d’autres personnes le conduire ;

La garantie dégâts matériels : nécessaire pour se protéger contre tous les dommages matériels qui pourront faire souffrir le scooter. Comme par exemple, une chute de ce dernier en étant stationné sur le trottoir à coté de son domicile ;

Et enfin, une garantie vol et incendie, pour se couvrir dans le cas où son scooter a disparu, ou que ses deux roues sont détruites.

Il faut savoir que la majorité des garanties sont soumises à certaines conditions particulières, notamment acheter un antivol agréé, stationner son scooter dans un parking ou endroit fermé. Et d’autres garanties ne nécessitent pas ces conditions, il faut donc faire attention et prendre le temps de bien lire les constructions présentées avant de faire le choix de son assurance scooter.

Combien coûte une assurance scooter ?

Les prix d’une assurance scooter sont variés, d’une compagnie d’assurances à une autre. Pour un scooter 50 qui coûte environ 1200 euros, le prix de l’assurance peut varier entre 386,80 euros à 1000 euros. Celle-ci inclut les garanties vol, incendie et même catastrophe naturelle.

Pour avoir une assurance tous risques pour un scooter 125, qui inclut, notamment la responsabilité civile, les garanties catastrophes naturelles, les dommages causés aux tiers, le vol, l’incendie… Le prix varie entre 317 euros et 600 euros.

Comment trouver une assurance scooter pas chère ?

Pour bénéficier des garanties nécessaires pour son scooter, sans beaucoup dépenser, et donc avoir une assurance moins chère. Il faut faire une comparaison des offres. En effet, il existe plusieurs comparateurs d’assurance en ligne auquel on peut y accéder, pour trouver l’assurance qui présente le meilleur rapport qualité prix.

Cependant, il suffit de cliquer sur le meilleur site simulateur de devis d’assurances scooter en ligne, qui donne des résultats vrais, et qui aide le propriétaire du scooter à faire le bon choix.

Ces comparateurs de prix sont totalement gratuits et disponibles 24h/24 et 7j/7.

En quelques clics seulement, on remplit tous les coordonnés nécessaires, notamment le nom et le prénom, le type du scooter, l’âge, et l’usage de son scooter. Ainsi, on obtient toutes les offres possibles, qui correspondent aux besoins du conducteur. Il faut classer ces dernières de la moins chère à la plus chère.

On est libre également, en concurrence les services que proposent chaque organisme, les différentes garanties, et les franchises.

Mais, le meilleur moyen de trouver une assurance scooter moins chère, c’est bien de mettre en concurrence les différentes offres du marché.

Pourquoi le prix ne doit pas être le seul critère ?

Trouver une assurance pas chère est à la portée de tous. Il suffit de faire un tour sur un comparateur et d’attendre sagement que des compagnies d’assurances vous appellent. Il vous suffira alors de choisir celle qui propose le tarif le plus avantageux. Le problème de cette méthode, c’est que vous oubliez un peu trop vite qu’une assurance est là pour vous aider en cas de coup dur. Vous ne vous lanceriez sans doute pas dans une randonnée de plusieurs jours, uniquement équipé de tongs à vos pieds. Eh bien, c’est la même chose avec l’assurance.


Souvent prix bas rime avec prestation low cost. Alors oui, effectivement vous avez les mêmes couvertures avec une assurance deux ou trois fois plus chère, mais les plafonds sont sans nul doute bien différents. Attention, nous ne sommes pas en train de dire que plus cher c’est forcément mieux, mais en matière d’assurance, il est important de bien comparer pour être bien assuré. Vous l’avez compris, le prix ne suffit pas.


Maintenant, il reste à savoir ce que vous devez regarder.

  • les plafonds : quelle que soit votre compagnie d’assurance, il y a toujours des plafonds et croyez-nous, il est possible de très vite les atteindre. Prenons un exemple, avec la prise en charge des frais médicaux en cas d’accident. Beaucoup d’assurances ne prennent en charge qu’à hauteur de 150 000 euros. Cela peut vous sembler beaucoup, mais c’est loin d’être suffisant si vous devez passer plusieurs mois en centre de rééducation. Si vous vous demandez dans quel contrat vous pouvez trouver ce genre de garantie, nous vous invitons à jeter un coup d’œil à l’option “garantie protection corporelle” sur ce site, par exemple.
  • les pourcentages : on voit parfois des prises en charge et des remboursements à 200%, voire 300%. Cela peut sembler une bonne couverture si on regarde uniquement ce chiffre. Mais attention, la première des choses, c’est qu’une assurance ne vous remboursera jamais plus que ce que vous avez payé et la seconde chose, c’est que ce pourcentage dépend forcément d’une base. Sans être un grand mathématicien, si la base de remboursement est de 10 euros, vous n’aurez le droit qu’à 30 euros avec une prise en charge à 300 %.
  • l’assistance : Vous avez aujourd’hui de plus en plus d’assurance auto 0 kilomètres, mais là encore, attention aux conditions. Ainsi, il est possible que cette assistance 0 kilomètres ne fonctionne qu’une fois par an ou que le prêt de véhicule de remplacement soit limité à seulement quelques jours.



Bref, vous l’avez compris vous ne pouvez pas choisir votre assurance comme vous choisirez un paquet de gâteau dans un rayon. Il est important de bien regarder toutes les clauses et les garanties. Il faut ajouter à cela que certaines assurances ne peuvent être résiliées qu’à la date anniversaire. Il est donc plus que conseillé de faire le point sur vos besoins et de chercher une assurance qui prendra en charge vos dépenses en cas de coup dur, sans que vous ayez besoin de passer des heures au téléphone avec elle.

Les commentaires sont fermés.