Accueil High Tech Que se passe-t-il si le hacker de Rockstar divulgue le code source...

Que se passe-t-il si le hacker de Rockstar divulgue le code source de GTA6 ?

36
0

Quel sera, le cas Ă©chĂ©ant, l’impact du grave piratage survenu en dĂ©but de semaine sur les activitĂ©s de Rockstar Games ? Les systèmes de l’Ă©diteur de jeux ont Ă©tĂ© piratĂ©s il y a quelques jours dans ce que certains appellent le plus grand piratage de ce type de mĂ©moire rĂ©cente. Connu pour des franchises populaires comme Red Dead le Grand Theft AutoRockstar a dĂ©clarĂ© qu’il Ă©tait « extrĂŞmement déçu » que cet Ă©pisode de piratage « illĂ©gal » ait eu lieu. Le pirate, qui prĂ©tend Ă©galement ĂŞtre le mĂŞme coupable que le rĂ©cent piratage extrĂŞme d’Uber, a divulguĂ© une vidĂ©o des premières sĂ©quences de dĂ©veloppement du prochain jeu. GTA6.

Jusqu’Ă  prĂ©sent, Rockstar n’a pas dit grand-chose sur l’impact qu’elle estime que la cyberattaque aura. Dans sa dĂ©claration initiale, la sociĂ©tĂ© a largement Ă©cartĂ© la perspective de tout problème Ă  long terme rĂ©sultant de l’intrusion : « Nous ne prĂ©voyons pas de perturbation de nos services de jeu en direct ni d’effet Ă  long terme sur le dĂ©veloppement de nos projets en cours. » Theinquirer a contactĂ© l’Ă©diteur de jeux pour plus d’informations et mettra Ă  jour notre article s’il rĂ©pond.

Les hacks de jeux vidĂ©o sont devenus de plus en plus courants ces dernières annĂ©es. Rien que la semaine dernière, des images bĂŞta du prochain jeu vidĂ©o Diablo IV Ă©tait a Ă©tĂ© divulguĂ© sur Reddit. L’Ă©tĂ© dernier, EA Games a Ă©tĂ© victime d’un piratage assez dĂ©sastreux qui a entraĂ®nĂ© la fuite du code source du jeu sur l’ensemble du Web. Dans le passĂ©, le piratage et les fuites de jeux comme Cyberpunk 2077 et Half-Life 2 ont entraĂ®nĂ© des problèmes Ă©piques pour les Ă©diteurs de jeux qui en sont Ă  l’origine.

Une passerelle vers la tricherie

L’une des principales prĂ©occupations Ă  l’heure actuelle est de savoir si le cybercriminel Ă  l’origine de l’attaque va publier d’autres donnĂ©es. Le pirate affirme avoir volĂ© le code source des deux logiciels suivants GTA5 (publiĂ© en 2013) et GTA6 (date de sortie prĂ©vue : 2025), a publiĂ© des captures d’Ă©cran du code sur un forum en ligne et a menacĂ© de publier le reste du code. Le code source, l’ADN numĂ©rique d’un programme, est une information propriĂ©taire importante pour toute sociĂ©tĂ© de jeux vidĂ©o. HypothĂ©tiquement, que pourrait faire la divulgation d’un tel code ?

Ben Ellinger, vice-prĂ©sident de la production de logiciels Ă  l’Ă©cole de conception de jeux vidĂ©o Digipen, a dĂ©clarĂ© Ă  Theinquirer que l’impact d’un piratage dĂ©pend du type de code volĂ©. Si le pirate est parvenu Ă  voler le code cĂ´tĂ© serveur de GTA6qui pourrait potentiellement exposer Rockstar Ă  un problème de tricherie, a spĂ©culĂ© le professeur.

Lire aussi :  Instagram et Facebook facilitent la suppression des personnes, en introduisant des Ă©crans NFT

Pour comprendre le problème, il faut connaĂ®tre un peu l’architecture des jeux. Les jeux multijoueurs en ligne d’aujourd’hui sont essentiellement conçus pour empĂŞcher les joueurs de tricher. Le code du jeu est divisĂ© en deux parties : le code cĂ´tĂ© serveur (qui est exĂ©cutĂ© par des fermes de serveurs distants appartenant Ă  l’entreprise) et le code cĂ´tĂ© client (qui est exĂ©cutĂ© sur le dispositif rĂ©el du joueur, comme une Xbox ou un tĂ©lĂ©phone). Le code client renseigne sur l’expĂ©rience utilisateur du joueur, tandis que le code serveur rĂ©git le jeu lui-mĂŞme. Le code est divisĂ© de cette manière par nĂ©cessitĂ© (il est impossible de crĂ©er un environnement multijoueur en ligne sans une sorte d’infrastructure en nuage), mais cela permet Ă©galement de garder le contrĂ´le du jeu entre les mains de l’entreprise : les joueurs envoient leurs donnĂ©es (c’est-Ă -dire des commandes) au serveur, et le serveur renvoie une version actualisĂ©e du jeu reflĂ©tant les donnĂ©es du joueur.

Cependant, si un pirate informatique accède au code cĂ´tĂ© serveur, il pourrait voir comment le jeu fonctionne, ce qui lui permettrait d’exploiter ces connaissances pour dĂ©velopper de nouvelles triches. Cela peut sembler anodin, mais cela peut rapidement devenir un problème important, a dĂ©clarĂ© M. Ellinger. Dans ce cas particulier, les tricheurs pourraient vraiment perturber le jeu, et si les tricheurs sont vendus ou distribuĂ©s Ă  un sous-ensemble plus large de joueurs, l’ampleur du problème pourrait croĂ®tre de façon exponentielle. Les pirates informatiques vendent-ils des tricheurs en ligne ? Bien sĂ»r que oui.

Paranoïa de la sécurité

Bellinger a dĂ©clarĂ© qu’un autre effet secondaire nĂ©gatif potentiel d’une violation de donnĂ©es est un changement dans la culture de sĂ©curitĂ© d’une entreprise qui frise temporairement la paranoĂŻa. Les entreprises vont gĂ©nĂ©ralement rĂ©Ă©valuer leurs procĂ©dures de sĂ©curitĂ© pour tenter d’Ă©viter le prochain incident, a-t-il ajoutĂ©.

« Le problème, c’est qu’il est très difficile de dĂ©terminer si [the hack] est juste une simple faille de sĂ©curitĂ©… ou si c’est de l’ingĂ©nierie humaine ». Par ingĂ©nierie humaine, Bellinger entend qu’il y a « quelqu’un Ă  l’intĂ©rieur qui est soit complice de cette [data breach] ou qui l’est par inadvertance – elle a Ă©tĂ© manipulĂ©e ». Les employĂ©s se font constamment piĂ©ger et autorisent les intrus Ă  pĂ©nĂ©trer dans les rĂ©seaux d’entreprise, mĂŞme lorsque des ateliers de lutte contre le hameçonnage ont Ă©tĂ© organisĂ©s.

Selon M. Bellinger, les changements de culture consĂ©cutifs au piratage peuvent entraver le flux de travail et ne sont pas toujours très utiles. Ils « peuvent causer des perturbations internes Ă  l’Ă©quipe parce que vous entrez maintenant dans un Ă©tat de quasi paranoĂŻa », a-t-il dĂ©clarĂ©, expliquant que les entreprises traversent une pĂ©riode d’auto-interrogation après un tel Ă©vĂ©nement. « Dans le pire des cas, vous perdez des mois Ă  cause des inefficacitĂ©s qui en rĂ©sultent », a-t-il ajoutĂ©.

Lire aussi :  Une montre fitness Samsung laissĂ©e allumĂ©e toute la nuit aurait brĂ»lĂ© le poignet de son utilisateur.

Combien coûte un piratage informatique ?

On ne sait pas vraiment combien cet incident va coĂ»ter Ă  Rockstar. Daniel Wood, un chercheur universitaire qui Ă©tudie le secteur de la cyberassurance, a dĂ©clarĂ© que si l’entreprise avait souscrit une cyberassurance, l’assureur aurait pu contribuer Ă  la couverture des coĂ»ts, mais il n’est pas certain que Rockstar en avait une.

Cependant, mĂŞme si elle en avait une, l’assurance n’aurait peut-ĂŞtre pas aidĂ© tant que ça dans un cas comme celui-ci. « La cyberassurance ne couvre gĂ©nĂ©ralement pas la perte de propriĂ©tĂ© intellectuelle ou les dommages Ă  la rĂ©putation, en partie parce qu’ils sont difficiles Ă  quantifier », a dĂ©clarĂ© Woods. « Il semble que le piratage de Rockstar ait principalement endommagĂ© la propriĂ©tĂ© intellectuelle et la rĂ©putation », a-t-il dit, ajoutant qu’il doutait que « la couverture financière aurait aidé » dans ce cas.

Il existe Ă©galement des limites sĂ©rieuses et souvent dĂ©cevantes au type de protection que le secteur de la cyberassurance peut fournir, a dĂ©clarĂ© Wood. « MĂŞme lorsque la cyberassurance couvre quelque chose, la limite d’assurance est souvent dĂ©passĂ©e parce que les assureurs ne sont pas Ă  l’aise pour offrir des limites dans les centaines de millions (pour obtenir cela, les assurĂ©s doivent obtenir une assurance auprès d’une coalition d’assureurs) », a-t-il dĂ©clarĂ©.

Tout ira bien, peut-ĂŞtre ?

Dans l’ensemble, quels sont les dĂ©gâts ? S’il s’agissait d’un plus petit Ă©diteur de jeux, le sort de Rockstar aurait probablement Ă©tĂ© bien pire. Cependant, pour une sociĂ©tĂ© qui se targue d’un revenu net rĂ©gulier de plusieurs centaines de millions de dollars, elle peut se permettre d’avoir un peu d’Ĺ“ufs sur le visage de temps en temps. Selon Bellinger, ce ne sera probablement pas un si gros problème.

« C’est bon », a-t-il dit en riant. Il est difficile d’imaginer que cela va sĂ©rieusement dĂ©courager la sortie du nouveau jeu, a-t-il ajoutĂ©. « C’est un putain de jeu Grand Theft Auto. Tout va bien se passer. Les gens vont toujours ĂŞtre impressionnĂ©s par l’enfer. [with the game]ils… [Rockstar] vont quand mĂŞme gagner des milliards de dollars. Quatre-vingt-dix pour cent des personnes qui y jouent n’auront jamais conscience de ce qui s’est passé », a-t-il dĂ©clarĂ©.

Article précédentVous pouvez utiliser Dynamic Island sur Android maintenant, mais vous ne devriez probablement pas le faire.
Article suivantLe volume des Ă©changes de terrains du Metaverse chute de 98 % par rapport au pic atteint en 2021