Accueil Vie Pratique Voyage Quand et oĂą partir en Asie en 2018 ?

Quand et oĂą partir en Asie en 2018 ?

33
0

L’Asie est un vaste continent. Selon les saisons, certains pays sont déconseillés tandis que d’autres connaissent leur meilleure période. Le point sur les pays à privilégier en fonction des saisons pour prévoir votre voyage en Asie.

La meilleure saison pour partir en Asie : l’hiver

L’hiver, de janvier à mars, est la meilleure période pour visiter l’Asie. En effet, les températures sont agréables de ce côté du globe et les éléments sont moins déchaînés (peu de typhons et de pluies violentes). Mis à part l’Indonésie, en plein dans sa saison des pluies, et la Malaisie qui vit sa mousson d’hiver, les précipitations sont faibles et les températures douces. Et l’hiver offre un autre avantage indéniable : les touristes sont encore peu nombreux. L’idéal pour profiter de pays comme la Thaïlande, la Birmanie, le Vietnam, le Sri Lanka ou l’Inde. On vous déconseille cependant les montagnes du Népal ou du Laos, car à cette saison, les températures d’altitude sont glaciales.

La saison à éviter : l’été

C’est en été que la plupart des pays d’Asie connaissent leur mousson ou saison des pluies : ce n’est donc pas le meilleur moment pour visiter. La mousson se caractérise par de très fortes pluies et une humidité extrême, des températures caniculaires et des vents violents qui aboutissent souvent sur des typhons voire des cyclones. Les seuls pays qui peuvent être agréables en été au cours de votre voyage en Asie sont la Malaisie (entre deux moussons en juin), et l’Indonésie (en juillet-août) : Bali et l’île de Java en particuliers sont très prisées des touristes pour leur microclimat dû à la présence du littoral et offrant des températures tempérées allant de 25°C à 30°C. Même si septembre marque la fin des moussons, on vous conseille d’attendre l’automne pour le reste de l’Asie, notamment le sud.

Lire aussi :  Que faire Ă  Paris par une journĂ©e ensoleillĂ©e comme aujourd'hui?

Les saisons de transitions : l’automne et le printemps

L’automne marque la fin de la pĂ©riode de mousson. Le sud de la Chine peut encore connaĂ®tre quelques typhons mais dans l’ensemble, vous pourrez visiter la plupart des pays sans craintes. Les tempĂ©ratures se rafraichissent avec l’arrivĂ©e de la saison fraĂ®che : pour visiter les montagnes (Inde et NĂ©pal), faites-le dès le dĂ©but de l’automne. En novembre, les destinations conseillĂ©es sont Hong Kong et la CorĂ©e du sud (cette dernière offre de magnifiques paysages verts après la mousson). Certains pays sont idĂ©als pour les curieux de gastronomie car leurs Ă©tals de fruits et lĂ©gumes sont riches des rĂ©coltes de la mousson (l’OuzbĂ©kistan par exemple). La fin de l’automne est agrĂ©able au Laos, au Bangladesh ou en ThaĂŻlande, car les touristes qui viennent en hiver ne sont pas encore arrivĂ©s mais les tempĂ©ratures sont dĂ©jĂ  agrĂ©ables.

Lire aussi :  Un sĂ©jour linguistique pour apprendre la langue de Shakespeare

Au printemps, vous pouvez tirer parti d’une  nouvelle période de transition entre saison sèche et saison humide. Au mois d’avril, les cerisiers du Japon commencent à fleurir : c’est la bonne période, même si c’est aussi la plus touristique ! La fin du printemps est délicate car certains pays sont déjà entrés en période de mousson : le Vietnam, Cambodge, et le Népal peuvent être des destinations sûres, ainsi que l’Indonésie, pas encore envahie de touristes.

Article précédentComment créer un business en ligne ?
Article suivantDoit-on faire appel Ă  un mandataire pour acheter une voiture ?
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !