Accueil Dernières minutes ! PROSPERITE dans les hôpitaux de Londres : Bien qu’ils aient été vaccinés,...

PROSPERITE dans les hôpitaux de Londres : Bien qu’ils aient été vaccinés, les médecins ont été infectés sur la tête – L’armée a envoyé des centaines de médecins militaires pour les aider.

34
0

Environ 200 militaires vont être déployés dans les hôpitaux de Londres pour soutenir le National Health Service (NHS) britannique, confronté à un absentéisme croissant et à une hausse des hospitalisations dues au covid-19, a annoncé vendredi le ministère britannique de la Défense, rapporte l’AFP.

Il prévoit le déploiement de 40 médecins militaires et de 160 personnels auxiliaires pour pallier, au cours des trois prochaines semaines, le manque de personnel médical infecté par le nouveau coronavirus dans la capitale britannique, épicentre de la nouvelle vague d’infections par la variante homicrone du SRAS-CoV-2.

Le ministre britannique de la défense, Ben Wallace, a salué la contribution de l’armée à « l’effort national » et a rappelé que les militaires conduisaient déjà des ambulances, administraient des anti-covaccins et soutenaient les patients hospitalisés depuis le début de la pandémie.

Lire aussi :  Rapport Ericsson : le trafic de données mobiles a été multiplié par 300 au cours des 10 dernières années

Environ 1 800 militaires sont actuellement déployés au Royaume-Uni pour soutenir l’effort de vaccination anti-virus et les services ambulanciers.

Selon les données officielles de jeudi, près de 18 000 personnes – soit 50 % de plus en l’espace d’une semaine et le nombre le plus élevé depuis février – ont été hospitalisées en raison du covid-19.

Le Royaume-Uni est l’un des pays les plus touchés en Europe, avec près de 150 000 infections et un nombre record d’environ 200 000 cas par jour.

Toutefois, le nombre de malades « ventilés » (875) et de décès augmente beaucoup moins que lors des vagues précédentes, ce qui incite le gouvernement, pour l’instant, à ne pas renforcer les restrictions sanitaires anticovidentes en Angleterre.

Lire aussi :  Le PDG d'Oracle, Larry Ellison, est devenu plus riche que les cofondateurs de Google et se rapproche de Bill Gates.

Mais le système hospitalier est confronté à une pénurie de milliers de personnel, un niveau « jamais vu auparavant », déclare le président de l’Association médicale britannique (BMA), le Dr Chaand Nagpaul, à Sky News, ce qui ajoute à la pression.

Le déploiement de 200 soldats « aide » mais la situation restera « très difficile », prévient Matthew Taylor, directeur de la Confédération NHS.

Article précédentLogitech lance la souris professionnelle sans fil Signature M650
Article suivantLa crise au Kazakhstan interrompt l’extraction de bitcoins
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !