Accueil Internationales Premier ministre français : Omicron se répand comme un éclair à travers...

Premier ministre français : Omicron se répand comme un éclair à travers l’Europe. Quelles mesures la France prend-elle pour lutter contre la variante mutée ?

82
0

Selon le premier ministre français, la variante Omicron se répand comme l’éclair en Europe et la France s’efforce d’enrayer la propagation du virus en accélérant les vaccinations de rappel et en imposant une série de restrictions, rapporte Al Jazeera.

Les autorités françaises ont exhorté la population à se faire vacciner contre le COVID-19 avant les vacances, car le nombre d’infections est en hausse et le gouvernement tente d’éviter un nouvel engorgement.

« La cinquième vague est là et est arrivée en force », a déclaré le Premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse vendredi, comparant la propagation de la variante hautement mutée Omicron en Europe à un « éclair ».

Castex a également déclaré que la variante à propagation rapide et hautement transmissible devrait dominer les infections à coronavirus en France au début du mois de janvier.

Pour limiter la propagation du virus pendant les fêtes, le gouvernement a interdit les concerts publics et les feux d’artifice lors des célébrations du Nouvel An. Elle a également exhorté les gens à éviter les grands rassemblements et à limiter le nombre de membres de la famille qui se réunissent à Noël.

« Moins vous êtes nombreux, plus le risque est faible », a déclaré M. Castex.

La France a également restreint sévèrement les voyages vers le pays en provenance de l’extérieur de l’Union européenne, notamment du Royaume-Uni, où Omicron est à l’origine d’un nombre record de cas de coronavirus.

Les autorités ont annoncé des restrictions de voyage vers le Royaume-Uni, un test négatif pour le virus ne datant pas de plus de 24 heures et un isolement obligatoire de 48 heures à l’arrivée à partir de samedi.

Lire aussi :  En Angleterre, un Roumain qui s'est blessé en poignardant sa femme s'est vu accorder un énorme dédommagement par le National Health Service.

Natacha Butler d’Al Jazeera rapporte depuis Paris que le gouvernement français suit la situation au Royaume-Uni « avec une grande inquiétude ».

Les autorités françaises ont également accéléré les vaccinations, notamment en administrant un maximum de doses de rappel avant que les familles ne se réunissent pour Noël. Les responsables de la santé ont réduit l’intervalle entre la deuxième et la troisième injection à quatre mois, contre cinq auparavant, a indiqué M. Castex.

Le Vélodrome national de Paris, siège de l’équipe de France de cyclisme et à nouveau le plus grand centre de vaccination du pays, était bondé de personnes se faisant vacciner avant de rentrer chez elles ou de faire des achats de dernière minute pour les fêtes.

Avec une moyenne quotidienne de 50 704 infections au cours de la semaine passée et 60 866 pour la seule journée de jeudi, les gens disent ne pas vouloir risquer leur santé et prendre des risques pour la sécurité de leurs proches.

« C’est pour être en sécurité », a déclaré Nilo Schwencke, Ph.

Avant de se présenter vendredi pour un rappel, Coralie Vieville a dit qu’elle avait partagé un dossier avec 40 membres de sa famille qui devaient venir à Noël pour déterminer qui avait déjà été vacciné et qui ne l’avait pas été.

« C’est ainsi que nous nous préparons », a déclaré Mme Vieville, car nous avons une grande famille, a-t-elle ajouté, « il est assez important de faire cela et de s’assurer qu’il y a le moins de risques possible. »

Lire aussi :  Débats d'histoire sur Adevărul LIVE, 12h00. La guerre en Ukraine. Centrale nucléaire attaquée

Sur les 67 millions d’habitants que compte la France, plus de 48 millions sont entièrement vaccinés et des dizaines de milliers de personnes s’inscrivent pour recevoir leurs premiers vaccins ou rappels.

« Les gens oublient souvent et disent « Je suis vacciné, j’ai pris du COVID, la vaccination ne fonctionne pas », a déclaré Marc Morales, un médecin de Velodrom, alors que les cyclistes pédalaient sur la piste. « C’est faux. Il protège contre les cas graves, il réduit la transmission, mais en termes de transmission, il n’est pas efficace à 100%. »

M. Castex a déclaré que le gouvernement annoncerait de nouvelles mesures pour lutter contre le refus de vacciner dès l’année prochaine.
« Bien que nous ayons donné du temps, beaucoup de temps aux Français qui ont hésité et ont eu des doutes, en janvier nous renforcerons l’incitation à la vaccination, car il n’est pas acceptable que le refus de quelques millions de Français mette en danger la vie de tout un pays », a-t-il déclaré.
Pour accroître la pression sur les gens, le gouvernement présentera au début de l’année prochaine un projet de loi visant à transformer le carnet de santé français en carnet de vaccination. Cela signifie que seules les personnes vaccinées pourront entrer dans les restaurants ou utiliser les transports publics sur de longues distances.

Article précédentTeams crypte entièrement les appels vidéo individuels
Article suivantIl y a aussi des clubs qui ferment la porte à Haaland. « Nous ne sommes pas intéressés, nous avons déjà le meilleur attaquant du monde ».
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !