Accueil Internationales Poutine en conversation avec Macron : « L’Occident pourrait aider à mettre fin...

Poutine en conversation avec Macron : « L’Occident pourrait aider à mettre fin à ces atrocités ».

611
0

Vladimir Poutine a discuté mardi de la situation en Ukraine avec le président français Emmanuel Macron, appelant l’Occident à faire pression sur Kiev pour mettre fin à ce que le chef du Kremlin appelle des « atrocités », ont rapporté les agences de presse russes, citées par Reuters.

« L’Occident pourrait contribuer à mettre fin à ces atrocités en exerçant une influence appropriée sur les autorités de et en arrêtant les livraisons d’armes à l’Ukraine », a déclaré le Kremlin, selon l’agence de presse russe RIA, citée par . Agerpres.

a dit à son homologue français Emmanuel Macron que les États membres de l’UE « ignorent les crimes de commis par les forces ukrainiennes et le bombardement massif de Donbas, qui tue des civils pacifiques », a déclaré le Kremlin, selon l’agence de presse russe TASS. M. Poutine a également déclaré que Moscou « reste ouvert au dialogue » dans les négociations avec l’Ukraine, malgré « l’incohérence et l’impréparation » de Kiev. En retour, M. Macron s’est dit préoccupé par la menace qui pèse sur la sécurité alimentaire mondiale, mais son homologue russe a désigné les sanctions occidentales comme la cause principale, rapporte TASS.
« Le président russe a expliqué l’approche fondamentale des négociations avec les représentants ukrainiens. Il a notamment souligné que, malgré l’incohérence de Kiev et son manque de préparation à une coopération sérieuse, la restait ouverte au dialogue », a déclaré le Kremlin.
M. Poutine a également déclaré à M. Marcon que les États membres de l’UE ignoraient les crimes de guerre commis par les forces ukrainiennes.
« Il a été souligné que les États membres de l’UE ignorent les crimes de guerre commis par les forces ukrainiennes et le bombardement massif des villages et des villes du Donbass, tuant des civils pacifiques », a déclaré le service de presse de la présidence russe dans un communiqué, selon TASS.

Dans le même temps, Vladimir Poutine a déclaré à Emmanuel Macron que la Russie était prête à dialoguer avec l’Ukraine.

Lire aussi :  Le moment où un avion de ligne est intercepté par un chasseur F18 après qu'un adolescent a menacé avec une bombe VIDÉO
Le dirigeant russe affirme que la menace qui pèse sur la sécurité alimentaire mondiale est principalement due aux sanctions occidentales.

Les deux présidents, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, ont eu de nombreuses conversations ces dernières années, une vingtaine de fois depuis décembre 2021, dont huit fois depuis le lancement de l' »opération spéciale » le 24 février, mais ne se sont pas parlés depuis la découverte des meurtres de Bucea, début avril.

Article précédentÉtude Motorola Roumanie : l’écran du smartphone en tête des spécifications lors de l’achat d’un nouvel appareil
Article suivantLes prix du gaz ont grimpé de 24 % en Europe après l’arrêt des livraisons de la Russie à la Pologne et à la Bulgarie.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !