Pourquoi les buveurs de bières vont conquérir le monde !

0 84

 

Le monde entier est en train de connaître un phénomène sans précédent, tandis que la consommation de bière diminue en volume, les buveurs de bières se concentrent d’avantage sur la qualité de leur boisson maltée. Les pintes de bière de luxe sont en train de laisser place au demi d’IPA et au galopin d’Imperial Stout. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux et de plus en plus exigeants vis-à-vis des bières qu’ils consomment.  Désormais, il faut boire de la bière dîtes « craft » et il faut faire particulièrement attention à ce que l’on vend. Car les consommateurs de bières s’y connaissent de mieux en mieux et leurs attentes sont fortes. Le temps des bières artisanales infectées est révolu avec notamment l’importation de bières américaines ou britanniques de hautes voltiges, il n’y a plus de places pour les goûts acerbes et les arômes de sueurs de pied. La maîtrise de du brasseur est scrutée, observée, analysée et même interprétée et la boire doit développer des arômes puissants, riches, pleins de saveurs tout en restant une bière. Mais comment en sommes-nous arriver à une telle exigence ? Comment le consommateur de bière est-il devenu aussi exigeant voire même snob ? Ce n’est à mon sens que le début d’un phénomène parti pour durer où les buveurs de bières vont se multiplier pour devenir très nombreux et où la place pour de la bière fade ne sera plus qu’infime. Voici comment les buveurs de bières vont conquérir le monde !

Tout en commencé aux Etats-Unis dans les années 70 où tout le monde s’accommodait très bien des litres de pi(l)sse de céréales. C’est à ce moment là qu’un homme a décidé de récupérer une brasserie américaine en perte de vitesse, la brasserie Anchor. Il a misé toutes ses cartes sur la bière avec le plus de goût, la Anchor Steam. Cette bière fut une révélation pour de nombreux consommateurs qui dans le même temps se mirent à fabriquer eux-mêmes leur propre bière. La folie se poursuivie lorsque plusieurs de ces consommateurs-brasseurs décidèrent de lancer leur propre production de bière de goût, on vit alors apparaître des petites brasseries comme Sierra Nevada, aujourd’hui bien connue pour sa célèbre American Pale Ale au houblon cascade. Le rêve américain était amorcé et aller conquérir le monde entier. De nombreux brasseurs amateurs virent leurs copains se lancer dans la production de bière à la maison puis ensuite lancer leur rêve, vivre de la fabrication plutôt que de travailler dans des bureaux en banque ou en assurance. A la fin des années 80, ce mouvement pris une autre dimension quand de nombreuses brasseries se créèrent, tout particulièrement en 88. Aux USA, les brasseries pullulent et le mouvement commence à arriver en Europe dans les années 90 où les premières micro-brasseries et les premiers brasseurs amateurs démarrent.

L’explosion des moyens de communication et tout particulièrement la création d’Internet a permis aux communautés de brasseurs et d’amateurs du Do-it-Yourself de se fédérer et de grandir. Le partage de connaissance, l’interaction et la cause commune, à savoir produire une boisson de goût à complètement bouleverser la façon de penser de nombreuses personnes. Certain d’entres-eux lancent finalement leur micro-brasserie, d’autres deviennent des consommateurs exigeants en quête, à ce moment là, de produits avec du goût, de bières exacerbées. On cherche l’amertume, on cherche le torréfié, on cherche des saveurs puissantes et on ne renie pas sur la quantité d’ingrédients de qualité, peu importe, la bière se vend plus chère de toute manière.

Aujourd’hui, les brasseries, et tout particulièrement les brasseries indépendantes, sont de partout. Elles sont passées de 40 aux USA dans les années 70 à plus 5000 aujourd’hui. En France, elles n’étaient plus qu’une petite 100aines au début des années 2000 et sont aujourd’hui plus de 1200. Beaucoup de ces professionnels de la bière ont commencé en tant que brasseur amateur. D’autres le sont restés et ont préférés garder la fabrication de bière comme un loisir. Mais aussi et surtout, les buveurs de bière en général sont de plus en plus friands de connaissances et de compréhension du produit. Les amateurs de bière savent comment est fabriqué la bière et n’hésite plus à demander au brasseur la composition de l’assemblage de houblon ou de malt qu’ils ont utilisé. Les buveurs reconnaissent dans la pinte le goût de leur houblon cascade, citra ou simcoe, des variétés d’humulus lupulus très populaires cultivées aux USA. Ils sont nombreux à disposer aujourd’hui d’un blog, d’une page Instagram pour raconter leur chasse aux pépites brassicoles. Les gens connaissent la bière et veulent savoir comment elle est produite. Ils sont prêts à faire la queue pendant des heures ou à faire  de nombreux kilomètres pour simplement déguster une bière dont on leur a vanté les mérites.

Les connaisseurs sont tous parmi nous, ils ont envahit le monde. Tout le monde connait dans son entourage à l’heure actuelle, un ami qui conçoit sa bière ou un fin connaisseur des joies de la bière. Et ceci n’est pas prêt de s’arrêter maintenant que le phénomène et en marche. Car c’est la boisson la plus populaire au monde, qu’elle est consommée dans tous les pays du monde, que ce phénomène est en train de toucher la planète entière, d’Asie à l’Afrique et d’Océanie à l’Amérique du Sud. Quelles seront les limites de ce phénomène ? Personne ne peut le dire mais ce qui est sur c’est que même aux USA où la révolution a démarré il y a 40 ans maintenant, le phénomène est toujours en pleine croissance et a atteint des chiffres incroyables. 1 bière sur 5 aux USA est fabriquée par une petite brasserie indépendante. En France, les bières artisanales ne représentent que 3% de la consommation tout au plus, ce qui vous laisse imaginer à quel point la révolution va prendre de l’ampleur. Tenez-vous prêt pour voir débarquer parmi vous un nombre infini de buveurs de bière particulièrement connaisseurs. Les premiers symptômes de cette contagion étant généralement le démarrage d’une activité de fabrication à la maison. Et les solutions pour démarrer, sont aujourd’hui nombreuses : https://www.rolling-beers.fr/fr/content/14-comment-faire-sa-propre-biere-maison

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.