Accueil Internationales Pourquoi la corruption chez Gazprom devrait concerner l’Occident, et pas seulement la...

Pourquoi la corruption chez Gazprom devrait concerner l’Occident, et pas seulement la Russie

124
0

Gazprom, l’un des leaders du marchĂ© mondial de l’Ă©nergie, est la Russie de Poutine en miniature, Ă©crit l’ancien rĂ©dacteur en chef du portail d’investigation Proekt, Roman Badanin, dans le Moscow Times.

Un examen plus approfondi de Gazoprom montre que, sous Poutine, l’État a augmentĂ© sa participation dans la sociĂ©tĂ© de sorte qu’il en dĂ©tient dĂ©sormais plus de 50 %. Les Russes y voient une grande rĂ©ussite du prĂ©sident et de la direction de l’entreprise – la phrase de propagande « Poutine a relevĂ© la de ses genoux » fait Ă©galement rĂ©fĂ©rence Ă  la transformation de Gazprom en une sociĂ©tĂ© internationale luttant pour les intĂ©rĂŞts russes. Mais, comme toute propagande, c’est une fausse affirmation.

L’ampleur de la corruption est choquante – l’argent de Gazprom n’a pas seulement permis de construire des palais et des propriĂ©tĂ©s somptueuses de la mer Noire Ă  l’AltaĂŻ, il a Ă©galement Ă©tĂ© investi dans un rĂ©seau de sociĂ©tĂ©s Ă©crans qui contrĂ´lent une part importante des actifs de Gazprom et dont les propriĂ©taires sont en fait habilitĂ©s.

Lire aussi :  La Russie affirme avoir dĂ©truit des vĂ©hicules blindĂ©s fournis Ă  l'Ukraine par des pays d'Europe de l'Est lors de l'attaque de Kiev.

« Tout ce qui prĂ©cède prouve une chose : chaque fois que vous entendez les menaces de Gazprom Ă  l’Ă©gard des pays occidentaux, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de citoyens ordinaires, c’est Poutine personnellement et ses « colons dorĂ©s » qui vous menacent.

Depuis le dĂ©but de la , Gazprom a exigĂ© que les pays occidentaux paient le gaz en roubles et a cessĂ© de fournir certains pays europĂ©ens. Gazprom a menĂ© au moins quatre guerres du gaz contre l’. Poutine, Miller et les officiers du FSB sont ceux qui utilisent une entreprise publique pour menacer le monde.

L’ironie est qu’il y a plusieurs milliers de villes et de villages en Russie oĂą il n’y a pas d’approvisionnement en gaz naturel. Le niveau moyen d’approvisionnement en gaz dans le pays – l’un des plus froids de la planète – est lĂ©gèrement supĂ©rieur Ă  70 %, mais dans de nombreuses rĂ©gions, il n’est que de 20 % environ. Des milliers d’habitants de l’AltaĂŻ qui vivent près des destinations de vacances de luxe de Poutine et de Miller n’ont pas la possibilitĂ© de chauffer leur maison au gaz. Pour ces Russes ordinaires, Poutine et Miller sont les mĂŞmes ennemis que pour le peuple ukrainien.

Lire aussi :  Les sanctions de la Russie contre Gazprom Allemagne pourraient coĂ»ter cinq milliards d'euros par an aux utilisateurs de gaz et aux contribuables

Les pays occidentaux devraient garder cela Ă  l’esprit, notamment lorsqu’ils envisagent des sanctions. Aucun des mandataires dĂ©crits dans notre enquĂŞte n’a jamais Ă©tĂ© mentionnĂ© comme une cible potentielle de sanctions – malgrĂ© le fait que certains d’entre eux possèdent des entreprises, et peut-ĂŞtre des biens immobiliers, en Europe.

Poutine, Miller et leurs acolytes doivent rĂ©pondre non seulement de ce qu’ils font en Ukraine, mais aussi de ce qu’ils ont volĂ© Ă  leur propre nation », Ă©crit Roman Badanin.

Article prĂ©cĂ©dentCe qu’Amber Heard a demandĂ© Ă  Johnny Depp après qu’il l’ait traitĂ©e de « menteuse ».
Article suivantBloomberg : l’UE se prĂ©pare Ă  prĂ©senter Ă  l’Ukraine un plan d’aide de 9 milliards d’euros cette semaine
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !