Pourquoi créer votre société à Hong Kong ?

0 32

Le climat des affaires à Hong Kong est sur tous les plans, notamment fiscal et juridique, très propice à l’investissement. Néanmoins, avant de se lancer dans les affaires à Hong Kong, le mieux serait d’être conseillé par un spécialiste en création de société pour l’établissement des statuts ou des règlements.

Les avantages juridiques liés à la création d’une société à Hong Kong 

Même s’il n’y a pas de droit de succession des actions, créer sa société dans le paradis fiscal Hong Kong offre aux étrangers l’avantage de la libre cession des parts de même que l’exonération de la TVA et de l’impôt sur les bénéfices, sans oublier l’absence de capital minimum et l’existence d’associé unique pour représenter la société.  De plus, l’anonymat des dirigeants et des propriétaires ainsi que le secret bancaire sont préservés. L’enregistrement de la société se fait en une semaine de même que sa publicité par le directeur qui peut aussi être en même temps l’actionnaire mais pas le secrétaire. 

Aussi, faudrait ajouter que la résidence à Hong Kong n’est pas une obligation pour enregistrer sa société. Aucune complexité dans les rapports clients-fournisseurs n’est à noter. Les sociétés détenues par les étrangers revêtent la forme d’une filiale ou d’une S.A.R.L. Pour entrer en bourse il faudrait qu’elles soient des « public company », c’est-à-dire des sociétés avec plus de 50 travailleurs qui doivent être enregistrées auprès du « Companies Registry ». Dans ce type de société l’augmentation du capital autorisé est soumise à l’approbation de l’assemblée générale extraordinaire alors que la hausse du capital inscrit est précédée de l’aval des administrateurs.

Les avantages de la fiscalité et des opérations de change à Hong Kong

Vu que le principe de la territorialité régit le système fiscal à Hong Kong, les activités de la société offshore peuvent être contrôlées depuis la France. De plus, on peut revendre des produits provenant de l’Asie du sud-est en Europe sans payer d’impôt. A part les bénéfices et les revenus commerciaux obtenus dans le territoire de  Hong Kong qui sont taxés à 16.5%, les rapatriements  de bénéfices, les dividendes, les intérêts, les gains en capital ainsi que les plus-values sur actif ne subissent aucune imposition. Toutes les charges de l’entreprise sont déductibles y compris les amortissements et les charges. En dehors de ces avantages, on note la libre circulation des capitaux et la libre convertibilité des devises.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.