Accueil High Tech Plus de 9 milliards de publicités ont été bloquées ou restreintes en...

Plus de 9 milliards de publicités ont été bloquées ou restreintes en 2021, selon un rapport de Google. Sécurité des annonces

682
0

Google a publié son rapport 2021 sur la sécurité des publicités
publicité – Google
Rapport sur la sécurité des publicités 2021,
qui décrit les mesures prises par la société pour empêcher la publicité
et assurer un écosystème sûr pour les personnes,
les entreprises et les institutions médiatiques.

politique ce vise les entités qui violent de manière répétée certaines règles ou un qui interdit les allégations qui encouragent le déni du changement climatique

événement sensibleEn outre, la politique habituelle consistant à interdire la monétisation des contenus incitant à la violence ou niant l’existence d’événements tragiques est appliquée.

Parallèlement, Google a pris plusieurs mesures pour suspendre son activité commerciale en , notamment en suspendant l’affichage d’annonces en Russie et provenant d’acteurs russes, et en suspendant la monétisation des entités médiatiques financées par l’État russe sur les plateformes Google. À ce jour, Google a bloqué et supprimé plus de 2 millions d’annonces provenant de plus de 60 sites médiatiques financés par l’État russe.

Comme révélé Rapport 2020une augmentation de la publicité mensongère a été observée pendant la période de pandémie. En 2021, la tendance s’est poursuivie et une sophistication des techniques utilisées et de l’ampleur des opérations a été observée. Les tactiques utilisées pour éviter d’être détectées par Google comprenaient la création simultanée de milliers de comptes et l’utilisation de techniques telles que la dissimulation et la manipulation de texte pour qu’il apparaisse différent dans les systèmes Google de ce qui était affiché à l’utilisateur.

Lire aussi :  Huawei lance WATCH FIT 2, une smartwatch d'entrée de gamme avec un nouveau design et des améliorations pour le sport et la santé.

Google vérifie activement les annonceurs dans plus de 180 pays. Si une telle entité échoue au programme de vérification, son compte est automatiquement suspendu. Le rapport montre qu’entre 2020 et 2021, le nombre de comptes suspendus a triplé.

En 2021, Google a doublé ses efforts pour identifier et bloquer les contenus dangereux. Plus de 500 000 pages ont été bloquées, qui violaient les politiques du COVID-19 ou sapaient la confiance dans le processus électoral. À la fin de l’année dernière, Google a lancé une nouvelle politique relative aux allégations non vérifiées, qui interdit tout contenu contredisant le consensus scientifique accepté et vérifié en matière de le changement climatique.

Une attention particulière a été accordée à la prévention des abus dans la publicité liée à la pandémie de COVID-19, notamment les questions liées aux vaccins, aux tests et à la tarification excessive de produits de première nécessité tels que les masques. Depuis le début de la pandémie, Google a bloqué plus de 106 millions d’annonces. En outre, Google a soutenu les organisations non gouvernementales et les autorités locales en leur octroyant 250 millions de dollars en subventions publicitaires pour les aider à transmettre les bonnes informations aux gens.

Le maintien de la sécurité des marques pour les annonceurs est une préoccupation constante pour Google. L’année dernière, Google a ajouté une nouvelle fonction sur panneau de contrôle pour les annonceursqui permet aux marques de télécharger des listes d’exclusion dynamiques qui sont mises à jour et gérées par des tiers.

Lire aussi :  Synology annonce le RT6600ax, son premier routeur certifié Wi-Fi 6

D’autres modifications apportées par Google concernent le contenu généré par les utilisateurs sur les pages Web, comme les sections de commentaires. Par conséquent, le contenu généré par les utilisateurs doit respecter les règles de Google, et les éditeurs de pages sont responsables de la modération de ce composant sur leurs sites.

Pour les y aider, Google a mis en place l’année dernière plusieurs fonctionnalités permettant de maintenir les sections de commentaires dans les limites délimitées par les règles de contenu. Ces éléments comprennent une infographie et un billet de blog qui fournissent des informations détaillées sur les stratégies de modération que les éditeurs doivent suivre, sections dédiées pour résoudre leurs propres problèmes de contenu généré par les utilisateurs, ainsi qu’une tutoriel vidéo.

En 2021, Google a apporté des améliorations ponctuelles au processus d’approbation des éditeurs qui ont permis de détecter et de bloquer plus efficacement les acteurs malveillants, avant même qu’ils ne puissent ouvrir des comptes. Cet effort a permis de réduire les sanctions imposées aux sites par rapport aux années précédentes.

Cette année, une plus grande attention sera accordée à l’augmentation de la transparence et du contrôle, comme le nouveau « A propos de cette annonce« qui aide les gens à comprendre pourquoi ils voient une publicité particulière, qui l’a produite et comment la signaler ou la bloquer. Les dernières modifications sont mises à jour dans Centre d’aide.

Le rapport peut être lu à l’adresse suivante cette adresse.

Article précédentLa reine Letizia d’Espagne a été critiquée pour sa tenue lors d’un événement. La raison
Article suivantLes commentateurs radio agressés pendant la diffusion du match ! Une enquête a été lancée pour retrouver les coupables.