Accueil Divertissements Sport Pierre-Hugues Herbert s’ouvre sur ses sentiments à l’égard de la Coupe Davis.

Pierre-Hugues Herbert s’ouvre sur ses sentiments à l’égard de la Coupe Davis.

75
0

Le Français Pierre-Hugues Herbert a apprécié de jouer devant son public à Pau le week-end dernier en Coupe Davis. Herbert, 30 ans, était un grand fan de l’ancien format de la Coupe Davis mais a noté que le nouveau format a apporté quelques améliorations.

L’ITF a reçu de nombreuses critiques après avoir introduit le nouveau format de la Coupe Davis. « Ce qui est certain, c’est que nous nous rapprochons de quelque chose qui ressemble un peu plus à ce que nous avions dans l’ancien format, mais nous sommes encore loin des émotions que nous avons pu vivre par le passé.

Je ne peux pas m’empêcher d’être super nostalgique de tout ce que nous avons vécu en France et de tout ce qui s’est passé à travers la Coupe Davis. J’essaie d’être positif en fait et de prendre sur ce week-end tout ce que nous avons pu trouver. C’était extraordinaire de pouvoir rejouer à la maison, l’organisation de l’événement était folle, il y a une atmosphère qui nous a fait repenser à ce qu’était la beauté de cette compétition.

Lire aussi :  Radu Dragușin, un pilier de la défense de la Juventus. "Ils veulent qu'il revienne". Ce que l'agent du joueur dit de son retour à la Vieille Dame

Je vais essayer d’être positif et de me dire que la Coupe Davis peut renaître, c’est ce que j’essaie de me dire ». Herbert a dit.

La France d’Herbert prête à jouer la finale de la Coupe Davis

La France a rendu la tâche facile à l’Équateur, qui n’a pas perdu un seul match lors des qualifications pour la Coupe Davis.

La France, qui était privée de son joueur le mieux classé Gaël Monfils, a remporté une victoire 4-0 sur l’Équateur. Le jour de l’ouverture, Arthur Rinderknech a battu Emilio Gomez dans le premier disque pour donner une avance à la France. Adrian Mannarino a tenu bon dans le deuxième match, en battant Roberto Quiroz.

Lire aussi :  Rafael Nadal : "Jouer contre Roger Federer me fait toujours vibrer".

Herbert et Nicolas Mahut ont scellé la victoire de la France après avoir battu Gonzalo Escobar et Diego Hidalgo. Dans le quatrième match, Benjamin Bonzi a battu Antonio Cayetano March. Le quatrième match a été joué même si ce n’était pas nécessaire. La France et l’Équateur ont mutuellement convenu de ne pas jouer le cinquième match.

Article précédentAMD a dévoilé la série de processeurs Ryzen Threadripper PRO 5000 WX
Article suivantLeylah Fernandez signe un accord avec une banque d’investissement multinationale américaine.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !