Peu à peu, les français commençent à faire confiance aux bitcoins!

0 12

Suite à la crise sanitaire, beaucoup de français ont changé leur manière de voir les choses, l’une d’elles, est de faire confiance à la crypto monnaie.

 

Ceci dit, il est bien vrai que depuis 2017 les français accordent un peu plus d’importance au crypto monnaies. C’est également pour cela que l’on peut constater que la plupart des français tape régulièrement la recherche « acheter des bitcoins ».

 

Il s’agit d’une monnaie qui s’est affranchie des réseaux bancaires ordinaires, car celui-ci faisant partie des crypto monnaies est spécifiquement lié à l’Internet et comporte également des sécurités compte tenu du cryptage effectué sur les transactions.

 

Un des sites liders de ce type de monnaies, est bel et bien le fameux site de Bitvavo. C’est aujourd’hui l’une des plus grandes plateformes d’échange d’actifs numériques des Pays-Bas, mais aussi l’une des principales plateformes européennes d’échange de crypto-monnaies.

 

Cette monnaie, n’est pas du tout traçable et vous permet de faire facilement et rapidement vos achats sur internet. Une personne qui trouvait des difficultés à se rendre à la banque à cause du confinement aura donc désormais la vie plus facile.

 

N’oubliez pas de déclarer vos bitcoins ! 

 

Même si vous possédez des bitcoins, il est indispensable de les déclarer tous les ans. Nous allons vous expliquer en quelques lignes le processus : 

Depuis, le 1er janvier 2018, les spéculateurs de tous types -dont ce n’est pas l’activité professionnelle- sont soumis à la Flat Tax.

La « Flat Tax » est le nom de ce nouveau Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) : une « taxe forfaitaire » ou un « impôt à taux unique » imposant tous les contribuables le même taux forfaitaire de 30 %, sur la plus-value globale de toutes leurs opérations imposables réalisées sur toute l’année.

La Flat Tax installe un raisonnement simple pour calculer et s’acquitter de ses impôts en 1 seule fois. Mais sans possibilité de déduction fiscale, ni d’abattement, ni d’imposition à barème progressif, ni de déduction ou de report de perte sur l’année suivante.

Sachez que, les transactions ne sont imposables que lors de leur passage à l’euro, le dollar, le franc suisse ou autre monnaie nationale (même si l’argent reste sur la plateforme d’exchange sans bouger).

 

Que faut-il savoir sur le bitcoin ?

 

Vous pouvez disposez de plus d’informations sur le site de Zetop. Cependant sachez que le Bitcoin fait partie de ce que l’on appelle les cryptomonnaies, au même titre que le Litecoin, l’Erthereum, le Ripple. Ces cryptomonnaies sont les plus fréquentes que l’on trouve actuellement sur le marché économique. Cependant la plus connue reste le Bitcoin puisque c’est la première qui a été créée, et continue en 2020 d’intéresser de nombreux internautes, dans le monde entier. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.