Accueil Divertissements Sport Pep Guardiola, extrêmement nerveux lors de la conférence de presse. « Ne me...

Pep Guardiola, extrêmement nerveux lors de la conférence de presse. « Ne me demandez pas ça ». Ce qui le rendait fou

41
0

L’entraîneur des champions d’Angleterre était extrêmement nerveux lors de sa dernière rencontre avec les journalistes. L’Espagnol est connu pour ne pas aimer parler de transferts, il s’exprime très rarement dans ce sens. Surtout lorsqu’il est en avance sur un match, l’Ibère rejette toute velléité de spéculation.

Les journalistes n’ont cependant pas hésité à l’interroger sur le potentiel transfert de Raheem Sterling au FC Barcelone. L’international anglais n’est plus un joueur indispensable pour l’entraîneur espagnol. Et l’international anglais ne veut pas risquer de manquer l’équipe de la Coupe du monde de l’année prochaine. D’autant que la concurrence est féroce.

Guardiola, agacé par les questions des journalistes. Le coach était très en colère contre les journalistes

Xavi veut reconstruire l’équipe catalane et a jeté son dévolu sur la star de City. L’ancien milieu de terrain espère trouver un accord avec l’homme avec qui il a travaillé à Barcelone. Guardiola aurait accepté que Sterling parte en prêt cet hiver. En été, le FC Barcelone pourrait faire une offre concrète. Cependant, Pep n’a rien admis lors de la conférence de presse et s’en est même pris aux journalistes.

Je ne sais pas pourquoi vous me demandez maintenant pourquoi ce sera en janvier. Je ne sais pas ce qui va se passer, je ne le sais vraiment pas. Je ne peux pas prédire l’avenir et je ne veux pas parler de la fenêtre de transfert maintenant. Alors ne me demande pas ça. Raheem est concentré sur nos prochains matchs. Et j’y pense encore, a dit Pep aux journalistes.

Cependant, Guardiola a admis que tout footballeur pouvait encore être attiré par le mirage de Barcelone.

C’est une belle ville, un club historique, elle a une histoire qui séduit. Naturellement, de nombreux joueurs et entraîneurs peuvent être attirés par cette perspective. Ce sont des choses qui comptent, Barcelone est un club très attractif, a admis Pep Guardiola.

Sterling pourrait aussi aller chez un rival de la Premier League

Le footballeur ne veut plus continuer à Manchester City. Bien qu’il ait marqué 116 buts pour les champions d’Angleterre, l’attaquant n’est plus un titulaire régulier. Il est en mauvaise forme depuis des mois et d’autres joueurs ont pris sa place dans les plans de Pep.

Lire aussi :  Nadal, l’homme le plus fort du tennis

Si l’option du FC Barcelone ne se concrétise pas, Sterling pourrait continuer en Premier League, même dans une équipe qui lutte pour les premières places. Arsenal Londres est également intéressé, et les Londoniens préparent 50 millions d’euros pour l’ancienne star de Liverpool.

Article précédentL’inflation aux États-Unis est à son plus haut niveau depuis 30 ans. Les prix des crypto-monnaies et de l’or atteignent de nouveaux sommets.
Article suivantTENSION | La Suisse n’a pas d’ordre à recevoir de l’Union européenne, prévient le ministre bernois des Affaires étrangères.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !