Accueil Dernières minutes ! Par crainte d’Omicron, l’autorité allemande de vaccination recommande de raccourcir à 3...

Par crainte d’Omicron, l’autorité allemande de vaccination recommande de raccourcir à 3 mois la période précédant l’injection de rappel.

38
0

L’autorité allemande chargée de la vaccination, la STIKO, a recommandé mardi de réduire de six à trois mois l’intervalle entre la deuxième dose du vaccin COVID-10 et la dose de rappel, dans un contexte de propagation accélérée de la variante Omicron, plus infectieuse, du coronavirus, rapporte Reuters.

Selon le STIKO, toute personne âgée de plus de 18 ans doit recevoir une dose de rappel avec un vaccin à ARN messager trois mois après avoir reçu le schéma initial de deux doses.

Selon Agerpres, STIKO recommandait auparavant d’attendre six mois après la dose précédente avant de faire le rappel.

Lire aussi :  VIDEO | George Puscas s'est "réveillé" ! Le Roumain a marqué pour Reading après 277 jours. Réaction en anglais

Dans le cas du vaccin à dose unique de Johnson & Johnson, l’intervalle entre les doses reste de quatre semaines.

La STIKO a également recommandé que toute personne âgée de plus de 12 ans ayant subi une infection à coronavirus reçoive une dose de vaccin au moins trois mois après sa guérison. La recommandation précédente était de six mois.

Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques devraient recevoir en priorité les doses de rappel, a également déclaré le comité de vaccination.

En Allemagne, 70,4 % de la population a reçu deux doses de vaccin COVID-19, et 32,6 % a également reçu le rappel.

Lire aussi :  Comment les enfants de la Princesse Charlène sont affectés. Les problèmesont eu raison d'eux, voici ce qu'il en est...

Bien que les données restent limitées, six études de laboratoire ont montré que le calendrier de vaccination initiale n’est pas suffisant pour stopper l’infection par la variante Omicron, mais que la dose de rappel peut y contribuer.

Article précédentLe drame de Jean Paler ! Le grand acteur a raconté le sombre scénario qu’il traverse : Maintenant il est trop tard pour me rappeler.
Article suivantL’Arabie saoudite a lancé un opération militaire « à grande échelle » au Yémen
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !