Où ouvrir une société off-shore ?

0 27

L’Hexagone figure parmi les pays européens où le taux de prélèvement obligatoire des impôts est élevé. En dépit d’une réduction d’impôts, la pression fiscale est aujourd’hui à 46,1 %. La création d’une société off-shore est une alternative pour profiter d’un système fiscal plus intéressant. Mais, dans quel pays est-il judicieux d’ouvrir une société off-shore ? Nous vous disons tout !

Le Royaume-Uni

Société off-shoreSitué à moins d’une heure de vol de l’Hexagone, le Royaume-Uni est une des meilleures destinations pour lancer une nouvelle activité. En effet, ce pays d’Europe offre un bon climat d’investissement. À moins de 200 €, des non-résidents peuvent y constituer une société off-shore. Grâce à la simplicité des démarches administrative, le Royaume-Uni attire de plus en plus d’entrepreneurs sérieux, qui souhaitent profiter d’une fiscalité plus attractive. Même si ce pays ne figure pas parmi « les paradis fiscaux », il offre des conditions plus favorables à la création d’entreprises. Plus concrètement, l’État ne prélève pas d’impôt sur le revenu des sociétés off-shore.

Le Luxembourg

Si vous voulez ouvrir une société off-shore au Luxembourg, vous n’avez pas besoin de vous rendre sur place pour effectuer les formalités. Généralement, un cabinet spécialisé peut se charger du montage du dossier de A à Z ainsi que des démarches administratives. Pour la domiciliation de votre société, vous n’aurez besoin que d’une simple boîte aux lettres.

Sur le plan fiscal, le Luxembourg est l’un des pays qui proposent une variété d’avantages fiscaux lors de la création d’une société off-shore, à savoir :

  • aucune taxe sur la fortune, les intérêts et les royalties ;
  • une TVA à 15 % ;
  • une taxe communale entre 6 et 10 %

Hong-kong

D’une superficie de 1 100 km2, Hong-kong est considéré comme l’un des centres névralgiques du commerce international. Grâce à l’attractivité de son marché, il intéresse les plus grands investisseurs. Son climat des affaires est favorable au holding, au commerce, mais aussi au trading.

Si vous projetez d’y installer une société off-shore, sachez que les revenus générés par votre entreprise ne sont pas taxés. Ce qui représente un avantage non négligeable pour augmenter vos profits. De plus, certains types d’impôts comme la TVA et l’impôt sur les dividendes ne sont pas applicables dans cette ville localisée au sud-est de la Chine. Pour ce qui est du statut juridique de votre société, vous devez savoir que la « Private Company Limited by Shares » est plus adaptée à votre situation. C’est en quelque sorte une forme de SARL sur le territoire français.

La République de Singapour

En dépit de sa petite superficie, la République de Singapour est l’un des centres financiers du marché asiatique. Tout comme Hong-kong, elle offre un environnement propice aux investissements étrangers.

En matière de fiscalité, on peut dire que cette île cité-État est considérée comme un paradis fiscal. En effet, les impôts sur les sociétés sont fixés à 8,5 % pour des bénéfices inférieurs à 300 000 SGD, soit près de 200 000 €. Mis à part ce taux attractif, il est également possible de profiter d’une multitude d’exonérations. L’État propose par exemple un allègement fiscal de 75 % pour la première tranche s’élevant à 10 000 SGD (6 600 €).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.