Accueil Dernières minutes ! Ont-ils vacciné pour rien ? Israël veut une quatrième dose de vaccin

Ont-ils vacciné pour rien ? Israël veut une quatrième dose de vaccin

73
0

Le centre médical Sheba, le plus grand d’Israël, va effectuer des tests pour mesurer l’efficacité d’une quatrième dose du vaccin anti-COVID-19, alors que le pays débat de la possibilité de lancer une campagne de vaccination avec une nouvelle dose qui coïncide avec une stagnation de la vaccination dans certains groupes, rapporte EFE.

L’expérience sera menée sur un groupe de cent membres du personnel médical du centre, qui seront suivis pour voir si la quatrième dose augmente leur niveau d’anticorps, a déclaré un porte-parole du centre. La plupart des participants à l’étude – qui doit recevoir l’approbation du ministère de la santé – ont déjà pris part à des expériences de ce type menées à Sheba, rapporte agerpres.ro.

Lire aussi :  Formation soudure : comment devenir soudeur ?

Cette semaine, les autorités se sont réunies pour discuter de l’option d’administrer la quatrième dose du vaccin en janvier face à la situation créée par la nouvelle variante Omicron, étant donné que plus de 4,1 millions d’Israéliens ont déjà été vaccinés avec la troisième dose dans un pays comptant une population totale de 9,3 millions d’habitants.

Cependant, la vaccination de rappel semble être au point mort : plus d’un million de personnes éligibles ont choisi de ne pas se faire vacciner, note le journal local Haaretz, selon lequel ces citoyens ne peuvent être considérés comme des « antivaccinationnistes », considérant que la vaccination à deux doses est suffisante et qu’ils n’ont plus besoin d’une troisième dose.

Lire aussi :  Le président moldave ne participera pas au sommet informel de la CEI

Cela est dû à des facteurs tels que la faible efficacité des vaccins, la nécessité d’administrer une dose de rappel face à de nouvelles variantes, et la baisse de confiance de la population dans les vaccins anti-COVID-19.

Quelque 670 000 Israéliens éligibles ont choisi de ne pas se faire vacciner, ce qui inquiète le gouvernement, qui insiste sur la nécessité d’un système complet de vaccination pour éviter la propagation du coronavirus.

Article précédentKylian Mbappé a changé d’avis. Cristiano Ronaldo n’est plus le meilleur joueur du monde !
Article suivantElon Musk mise sur le Dogecoin : le bitcoin n’est pas un bon substitut à la monnaie transactionnelle
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !