Accueil Divertissements Sport « On le met à la porte ! ». Comment le Barca force le...

« On le met à la porte ! ». Comment le Barca force le Français à signer la prolongation de toute façon.

95
0

L’étoile d’Ousmane Dembele semble avoir pâli au FC Barcelone. Le Français est de plus en plus proche de quitter le « Camp Nou » après que le club et l’entraîneur Xavi ont atteint la fin de leur patience avec le footballeur acheté au Borussia Dortmund en 2017.

Il est entré dans les six derniers mois de son contrat et, s’il ne prolonge pas avec le FC Barcelone, il deviendra un joueur hors contrat en été. Les Catalans tentent de prolonger son contrat depuis l’été dernier, mais il a refusé plusieurs offres.

Xavi lui a donné un ultimatum

Le FC Barcelone traverse une période difficile à bien des égards, tant sur le plan sportif que financier. L’incertitude entourant la situation de Dembele ne peut qu’apporter un malaise au club.

Avec des dettes de plus d’un milliard d’euros, pour les Catalans, toute somme est la bienvenue, donc si Dembele ne veut pas continuer au ‘Camp Nou’ aux conditions proposées par le club, il pourrait partir cet été, ainsi, l’équipe espagnole à recevoir une somme même minime en échange.

Soit il signe, soit nous trouverons un moyen de le faire partir sous la forme d’un transfert. Finalement, le club a décidé que s’il ne prolonge pas, il lui trouvera une solution. Nous devons faire ce qui est le mieux pour ce club. Nous sommes dans une situation où nous devons être très cool.

Mateu Alemany, le directeur sportif, a discuté avec lui et son entourage pendant cinq mois. Il me dit qu’il veut continuer, mais il est le seul à le savoir. J’aimerais qu’il le fasse, bien sûr. C’est un cas très complexe », a déclaré Xavi, selon Sport.

« Ils ont mis la pression »

Selon RMC Sport, l’agent de Dembele, Moussa Sissoko, a révélé que le footballeur de 24 ans a été menacé par le club.

Ils mettent la pression, mais ça ne marche pas avec des gens comme nous. Peut-être que ça marche avec les agents qui sont proches de Barcelone. Ce n’est pas mon affaire, je suis ici pour défendre les intérêts du joueur.

La vérité doit être dite. Oui, nous avons des exigences élevées, mais nous avons montré par le passé que l’avenir de Dembele ne dépend pas de l’argent. Sinon, il ne serait pas là, Manchester United et le Real Madrid ont proposé davantage en 2017.

Ensuite, si Barcelone voulait négocier, ils pourraient s’asseoir avec nous et discuter. Seulement il n’y a pas de pourparlers, mais il y a des menaces qu’il ne joue pas. Ce n’est pas autorisé. Nous ferons appel aux droits légaux de Dembele si nécessaire.

Nous ne savons pas ce que nous allons faire, rien n’est décidé. Mais c’est la direction qui perd Ousmane. Depuis le début, nous avons montré que nous voulons négocier, sous certaines conditions, mais sans fermer la porte », a déclaré Sissoko.

Article précédentJ’espère vraiment que nous verrons Novak Djokovic… », déclare l’ancienne star de l’ATP.
Article suivantJohn McEnroe : « Je prévois que Serena Williams reviendra et fera un parcours à Wimbledon ».
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !