Accueil Divertissements Sport Novak Djokovic : « Je ne vois pas comment ils affectent la guerre ».

Novak Djokovic : « Je ne vois pas comment ils affectent la guerre ».

601
0

La dĂ©cision a Ă©tĂ© prise par les organisateurs de Wimbledon, qui ont annoncĂ© au grand jour, par une dĂ©claration officielle, l’interdiction de participation au tournoi pour les joueurs de des deux pays. S’exprimant lors de la confĂ©rence de presse Ă  l’issue de la dĂ©faite contre Ă  Belgrade, Karen Khachanov a Ă©galement Ă©tĂ© rapidement interrogĂ© sur les restrictions que l’ATP, la WTA et l’ITF ont adressĂ©es aux joueurs de tennis russes et biĂ©lorusses.

Pour sa part, le jeune homme de 25 ans originaire de Moscou choisit de rester en dehors de tout discours politique, tout en se montrant visiblement amer et triste à ce sujet. « Je ne veux pas lancer de débat contre un joueur, je ne veux pas donner de réponse.

Lire aussi :  Andy Murray rĂ©agit Ă  sa première victoire Ă  l'Open d'Australie depuis 2017.

Ce n’est pas mon objectif ni ma prioritĂ©. Ma prioritĂ© est d’ĂŞtre un sportif, de jouer au tennis et de faire ce que j’aime faire. En ce moment, je ne veux pas commencer Ă  parler de problèmes politiques. »

Novak Djokovic est une légende

Novak Djokovic a exprimĂ© sa sympathie envers les athlètes russes et biĂ©lorusses actuellement touchĂ©s par la entre l’ et la Russie, expliquant qu’ils n’ont pas Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©s.

« Je ne soutiens pas cela, j’ai grandi avec des sanctions, je sais ce que l’on ressent quand le monde vous voit diffĂ©remment, parce qu’une mauvaise image a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e ». Novak Djokovic a dĂ©clarĂ© : « J’en ai Ă©tĂ© victime, comme beaucoup de Serbes.

Je suis un enfant de la guerre, je sais ce que c’est que de perdre des proches, certains souffrent encore Ă  cause de tout cela. Je serai toujours contre. » Il a rĂ©affirmĂ© que la suspension d’athlètes en raison de leur nationalitĂ© est inadmissible et a soulignĂ© que Wimbledon a violĂ© les règles de l’ATP en agissant ainsi.

Lire aussi :  Jimmy Connors : ne gâchez pas l'Open d'Australie en empĂŞchant Novak Djokovic de jouer.

« La politique existe dans le sport, il y a des structures politiques dans l’organisation. Je parle d’instances supĂ©rieures d’ingĂ©rence politique. Je maintiens ce que j’ai dit. Il n’est pas nĂ©cessaire de suspendre un athlète, pas seulement un joueur de tennis ». a dĂ©clarĂ© Novak Djokovic.

« Je ne vois pas en quoi ils affectent la guerre. Nous avons une règle dans le tennis sur l’interdiction de la discrimination, qui parle de la règle du classement de la non-nationalitĂ©. Wimbledon a violĂ© cette règle, l’ATP a parlĂ©. »

Article prĂ©cĂ©dentL’ancien prĂ©sident ukrainien Viktor Iouchtchenko explique comment l’Ukraine peut gagner : La Poutine de mon mandat « n’existe plus ».
Article suivantLa vidéo de Nick Kyrgios lors du Starlight Celebrity Game (WATCH)
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !