Accueil Divertissements Sport Novak Djokovic : « J’ai été victime de cela ».

Novak Djokovic : « J’ai été victime de cela ».

593
0

La défense du titre se fera contre un autre Russe, Andrey Rublev, qui a démoli l’Italien Fabio Fognini dans l’après-midi. S’exprimant lors de la conférence de presse à la fin du match, un Djokovic radieux s’est dit satisfait de sa performance et enthousiasmé par la contribution du public, qui selon lui a fait la différence.

« Ces trois matches étaient importants pour moi. Encore une fois, je n’ai pas eu un bon départ, passant sous un break dans le premier set, comme dans les autres matchs du tournoi. Au début du deuxième set, j’ai commencé à sentir la balle et à bien servir.

Les deuxième et troisième sets ont été mes deux meilleurs sets de la saison jusqu’à présent, contre un grand joueur comme Karen Khachanov, qui jouait bien lui aussi. C’est une victoire importante, jouer à domicile, avec le soutien incroyable du public, qui me donne toujours la motivation de jouer à mon meilleur niveau.

Lire aussi :  Ordre direct pour Olimpiu Moruțan et Alexandru Cicâldău ! Ce que Fatih Terim a dit aux deux Roumains de Galatasaray

Je m’approche du niveau que je veux atteindre. Outre les exercices que je fais pour rester concentré et me sentir plus actif sur le terrain – a poursuivi Djokovic en analysant son match contre Khachanov -, aujourd’hui j’ai utilisé l’énergie de la foule. »

Nole a atteint la finale de l’Open de Serbie.

Novak Djokovic a exprimé sa sympathie envers les athlètes russes et biélorusses actuellement touchés par la entre l’ et la , expliquant qu’ils n’ont pas été épargnés.

« Je ne soutiens pas cela, j’ai grandi avec des sanctions, je sais ce que l’on ressent quand le monde vous voit différemment, parce qu’une mauvaise image a été créée ». Novak Djokovic a déclaré : « J’en ai été victime, comme beaucoup de Serbes.

Lire aussi :  Top adversaire pour Moruțan et Cicâldău en Turquie. Quelle star est venue se battre pour le titre avec Fenerbahçe ?

Je suis un enfant de la guerre, je sais ce que c’est que de perdre des proches, certains souffrent encore à cause de tout cela. Je serai toujours contre. » Lors de l’interaction avec les médias, Novak Djokovic a expliqué que même si la politique existe dans le sport, les gouvernements ne devraient pas interférer dans son fonctionnement.

« La politique existe dans le sport, il y a des structures politiques dans l’organisation. Je parle d’instances supérieures d’ingérence politique. Je maintiens ce que j’ai dit. Il n’est pas nécessaire de suspendre un athlète, pas seulement un joueur de  ». a déclaré Novak Djokovic.

« Je ne vois pas en quoi ils affectent la guerre. Nous avons une règle dans le tennis sur l’interdiction de la discrimination, qui parle de la règle du classement de la non-nationalité. Wimbledon a violé cette règle, l’ATP s’est exprimée. »

Article précédentLa vidéo de Nick Kyrgios lors du Starlight Celebrity Game (WATCH)
Article suivantNovak Djokovic : « Nous avons une règle au tennis sur l’interdiction de…
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !