Accueil Divertissements Sport Novak Djokovic a le droit de le garder pour lui », dit TD

Novak Djokovic a le droit de le garder pour lui », dit TD

40
0

Un tournoi du Grand Chelem sans les Big Three, qui ont dominé la scène du tennis au cours des 20 dernières années. Une phrase très étrange et sensationnelle, qui a toutefois une petite chance de pouvoir devenir réalité. Cela surprend certainement tous les fans et les professionnels, mais pour le moment, personne entre Novak Djokovic, Rafa Nadal et Roger Federer n’est sûr de participer à l’Open d’Australie, le premier tournoi prestigieux de la prochaine saison 2022.

La situation est surréaliste, pour trouver la dernière compétition du Grand Chelem sans les trois champions, il faut remonter à de nombreuses années, même à 1999 : cette édition de l’US Open ne comptait pas les vainqueurs de 20 titres majeurs chacun, remportés par l’Américain.

Andre Agassi (c’était le dernier triomphe à Flushing Meadows après celui de 1994), puis une série très longue et très ouverte puisque le Suisse a commencé à l’Open d’Australie 2000, se hissant jusqu’au troisième tour. La seule chose certaine est l’absence de Roger Federer de la tournée australienne : déjà rayé de la liste des participants, le Bâlois de 40 ans a encore du mal à se remettre d’une longue blessure, espérant pouvoir revenir sur le terrain bientôt pour s’entraîner puis dans des épreuves compétitives (le joueur suisse espère, en été, marquer sa présence à Wimbledon).

Lire aussi :  Stefanos Tsitsipas : le tennis est un sport très introverti

Rafa Nadal ne va pas non plus très bien et les cotes pour le voir à l’Open d’Australie ont beaucoup baissé ces derniers jours, compte tenu également de la positivité de Covid annoncée dans la matinée du lundi 20 décembre. En plus du virus à surmonter, l’Espagnol n’a même pas eu d’excellentes sensations lors de sa performance à Abu Dhabi au Mubadala World Tennis Championship, perdant les deux matchs avec Andy Murray et Denis Shapovalov et luttant physiquement.

Une situation plus complexe à évaluer en revanche en ce qui concerne Novak Djokovic, qui est au moins en bonne condition d’un point de vue physique. Le doute sur sa présence est lié à la vaccination anti-Covid, qui n’a jamais été confirmée publiquement après son avis contre l’administration dans le courant de 2021.

Lire aussi :  Andrew Castle : Novak Djokovic peut être encore meilleur quand tout le monde est contre lui

Tiley parle de Djokovic

Le traitement médiatique de Novak Djokovic semble « un peu injuste » pour Craig Tiley. Dans une interview accordée à CODE, Tiley, le PDG de Tennis Australia, a déclaré qu’il comprenait la position de Djokovic de garder sa situation médicale et ses dossiers « confidentiels », mais qu’il était certain qu’il les publierait prochainement.

« A bien des égards, c’était un peu injuste pour Novak. Il a dit que ses informations médicales étaient privées et confidentielles. Il a remporté l’Open d’Australie neuf fois, ce qui est vraiment remarquable. Sur ses 20 titres du Grand Chelem, près de la moitié ont été remportés ici », a déclaré Tiley.

« J’ai passé beaucoup de temps avec lui… Je comprends parfaitement son point de vue, sa situation médicale est personnelle et il a le droit de la garder pour lui. Il dévoilera sous peu cette position », a ajouté le PDG de Tennis Australia.

Article précédentOracle rachète Cerner pour 28,3 milliards de dollars et s’assure ainsi un accès aux services informatiques de santé
Article suivantLes recherches les plus amusantes sur eMAG en 2021, ce que les Roumains recherchent en ligne et quel est le produit le plus recherché.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !