Accueil Dernières minutes ! Internationales Nouvelles restrictions anti-COVID en France. Où les personnes non vaccinées n’ont plus...

Nouvelles restrictions anti-COVID en France. Où les personnes non vaccinées n’ont plus le droit d’aller.

38
0

Le Sénat français a approuvé des restrictions plus strictes pour les personnes non vaccinées contre le COVID-19, y compris l’introduction du passeport de vaccination, rapportent dpa et Reuters. Ces mesures ont été proposées par le gouvernement pour lutter contre la cinquième vague de la pandémie, mais ont suscité des protestations de la part d’une partie de l’opinion publique.

Après que l’Assemblée nationale a approuvé lundi la législation sur les nouvelles restrictions et l’introduction du passeport, le Sénat a donné dans la nuit de mercredi à jeudi son feu vert aux dispositions exigeant que les personnes non vaccinées soient interdites de restaurant, de lieux culturels, de trains longue distance et de voyages aériens. Jusqu’à présent, les personnes non vaccinées pouvaient être testées négativement pour le coronavirus, selon Agerpres.

Lire aussi :  VIDEO| Emmanuel Macron propose "une Europe forte et souveraine" comme objectif de la prochaine présidence française du Conseil de l'UE.

Le Sénat a décidé que les règles plus strictes ne s’appliqueraient que si le nombre de patients atteints de COVID-19 dans les hôpitaux français dépasse 10 000.

À l’avenir, les personnes infectées et guéries du COVID-19 pourront obtenir un passeport de vaccination, qui leur permettra d’accéder sans restriction aux installations et aux événements.

Les voyages à longue distance resteront toutefois autorisés, pour des raisons exceptionnelles, sans test et sans preuve de vaccination. Les personnes qui ont pris rendez-vous pour se faire vacciner se verront accorder un accès temporaire si elles présentent un test négatif.

Lire aussi :  Incident choquant aux États-Unis : un enfant de 5 ans tué par balle pendant le tournage d'une vidéo

Le Sénat a toutefois rejeté l’introduction de sanctions plus sévères et la règle obligeant les restaurants à vérifier l’identité des clients, les législateurs estimant que ces contrôles relèvent uniquement de la responsabilité de la police.

Le nombre d’infections à coronavirus s’est accéléré ces dernières semaines en France, où le variant Omicron est désormais dominant.

Article précédent64 moniteurs Philips ont reçu la certification TCO 9.0
Article suivantHuman Rights Watch : « Le président Jair Bolsonaro a fait reculer la démocratie brésilienne ».
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !