Accueil Internationales Ministres des affaires étrangères du G7 : nous jugerons la Russie à...

Ministres des affaires étrangères du G7 : nous jugerons la Russie à l’aune de ses actions

101
0

Les ministres des affaires étrangères du G7 ont annoncé dans une déclaration samedi soir qu’ils appelaient la Russie à choisir la voie diplomatique pour désamorcer les tensions et à retirer ses troupes de sa frontière avec l’Ukraine. Les ministres ont déclaré qu’ils n’avaient pas constaté de réduction des activités militaires de la Russie à la frontière et que la Russie serait jugée sur ses actions.

« Nous sommes profondément préoccupés par les activités militaires menaçantes de la Russie autour de l’, en Crimée illégalement annexée et au Belarus. Le renforcement militaire non provoqué et injustifié de la Russie, qui constitue le plus grand déploiement de forces sur le continent européen depuis la fin de la guerre froide, représente un défi pour la sécurité mondiale et l’ordre international », ajoutent les ministres.
Le communiqué indique qu’une solution pacifique et diplomatique à la crise est souhaitée et qu’il est demandé à la Russie d’accepter l’offre de dialogue par le biais du Dualogue de stabilité stratégique -Russie, du Conseil OTAN-Russie et de l’OSCE.
« La Russie ne doit avoir aucun doute sur le fait que toute attaque militaire contre l’Ukraine aura des conséquences massives, y compris des sanctions financières et économiques, entraînant des coûts sévères et sans précédent pour l’économie russe », ajoutent les ministres, notant qu’ils réaffirment leur solidarité avec le peuple ukrainien et leur soutien aux efforts de l’Ukraine pour renforcer la démocratie et ses institutions, encourager le progrès et les réformes.
« La Russie doit désamorcer la situation et remplir son devoir d’appliquer les accords de Minsk. L’augmentation du nombre de violations du cessez-le-feu ces derniers jours est inquiétante. Nous condamnons l’utilisation d’armes et le ciblage de zones civiles, ce qui constitue une violation manifeste des accords de Minsk. Nous condamnons également le fait que la Fédération de Russie continue à offrir des passeports russes aux résidents des zones non contrôlées par le gouvernement ukrainien », ajoute la déclaration.
Les ministres ont également déclaré qu’ils soutenaient la mission de l’OSCE qui surveille la situation dans la région et que cette mission devait se poursuivre sans restrictions pour le bien et la sécurité des populations de l’est de l’Ukraine.
Article précédentHorizon Worlds, la plateforme VR de Meta, a été multipliée par 10 depuis son lancement.
Article suivantLes meilleurs coéquipiers de Messi. Le PSG a fixé ses objectifs pour l’été et a choisi deux grands noms.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !