Accueil Internationales Macron et le bloc de gauche en course pour la majorité au...

Macron et le bloc de gauche en course pour la majorité au Parlement français, selon les sondages après le premier tour

70
0

Le président français Emmanuel Macron et un nouveau bloc de gauche sont dans une course serrée, selon les premières estimations du premier tour des élections législatives, ont montré les sondages dimanche. Il est encore difficile de prédire si Macron obtiendra une majorité.

Moins de deux mois après sa réélection, M. Macron est confronté à un défi de taille de la part d’un bloc de gauche uni, qui, selon les sondages, pourrait empêcher le président de former une majorité globale, même s’il ne prend pas le contrôle du Parlement.

Un sondage Ifop-Fiducial a montré que l’alliance de gauche dite NUPES a obtenu 25,7 % des voix, tandis que le parti de Macron et ses alliés en ont obtenu 25 %. L’extrême droite de Marine Le Pen a obtenu 19,3 % du vote populaire, ajoute le sondage.

Lire aussi :  L'ancien Premier ministre français François Fillon s'est retiré des conseils d'administration de deux grandes entreprises russes.

Le système à deux tours étant appliqué dans 577 circonscriptions à travers le pays, le vote populaire du premier tour n’est pas une bonne indication de celui qui obtiendra la majorité le 19 juin, date du second tour.

Le taux de participation en France métropolitaine (hors territoires d’outre-mer) à 15h00 GMT heure locale 17h00 était de 39,4%, le plus faible depuis 20 ans pour le premier tour des élections législatives, selon les données du ministère de l’Intérieur. Il n’était cependant que de 40,8% lors de la dernière élection à ce stade.

Lire aussi :  Une femme roumaine assassinée à son domicile en Italie. La famille a alerté les carabiniers après qu'elle ait cessé de répondre à son téléphone.

Les projections initiales après l’élection présidentielle montraient que Macron était en passe de remporter une majorité au Parlement. Mais le président a gardé un profil bas depuis le vote, prenant deux semaines pour former un gouvernement et apparaissant rarement en public.

Entre-temps, Mélenchon a réussi à forger une alliance entre son mouvement La France insoumise, les socialistes et les Verts.

Environ 14 des ministres de M. Macron se présentent également aux élections locales et pourraient perdre leur emploi s’ils ne parviennent pas à remporter un siège.

Article précédentBritney Spears se préparait pour son mariage lorsque son ex-mari a interrompu l’événement et a été arrêté VIDÉO.
Article suivantZelenski : l’Ukraine suspendra ses exportations de charbon et de gaz pour survivre à l’hiver
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !