Accueil Internationales M. Poutine a créé une nouvelle commission pour assurer la « souveraineté dans...

M. Poutine a créé une nouvelle commission pour assurer la « souveraineté dans le domaine des infrastructures informatiques ». Il sera dirigé par Dmitry Medvedev.

536
0

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret sur la formation d’une commission interdépartementale du Conseil de sécurité (CS) de la Russie pour assurer la souveraineté technologique du pays dans le domaine du développement des infrastructures informatiques. Le document a été publié jeudi sur le portail officiel d’information juridique.

Le décret entre en vigueur à la date de sa signature.

A propos de la nouvelle commission du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie

Selon le règlement intérieur de la commission, celle-ci a été créée pour élaborer des mesures visant à assurer la sécurité des infrastructures d’information critiques de la Russie, ainsi que pour coordonner les activités des autorités et organisations fédérales et régionales dans la mise en œuvre de ces activités, notamment l’équipement des infrastructures d’information critiques en produits radio-électroniques, en équipements techniques, en logiciels et en systèmes matériels.

Lire aussi :  Zelensky : Nous devons encore faire tous les efforts possibles pour chasser les occupants. Et nous le ferons. L'Ukraine sera libre VIDÉO

Les fonctions de la commission comprennent l’évaluation du niveau d’indépendance technologique des infrastructures d’information critiques par rapport aux technologies étrangères dans le domaine de la création et de la production de produits indigènes, l’élaboration de propositions de substitution des importations dans ce domaine, la prévision, l’identification et l’évaluation des menaces internes et externes dans les domaines des technologies de l’information et des réseaux de télécommunications, le développement et le soutien de la production de biens nationaux pertinents, le développement de l’industrie et du complexe militaro-industriel en termes de garantie de la souveraineté technologique, la préparation de propositions au Conseil de sécurité sur les questions pertinentes.

Selon le document, les réunions du comité se tiendront au moins une fois par trimestre, et si nécessaire, des réunions extraordinaires pourront également être organisées.

Lire aussi :  La justice européenne a classé l'affaire de la mine de charbon de Turow. Une amende pour la Pologne

Le président de la commission, suite à la composition approuvée par le décret du chef de l’État, aura trois adjoints : le secrétaire adjoint du Conseil de sécurité, ainsi que les vice-présidents du gouvernement, coordonnant le travail des organes de l’État sur la politique de l’État dans le domaine de l’industrie et la mise en œuvre des ordres de défense de l’État et dans le domaine des communications et de la réglementation de l’État dans le domaine de la formation des ressources d’information de l’État. Au total, la commission comprenait une trentaine de membres, dont le ministre de la défense, les responsables du ministère de l’intérieur et du ministère des situations d’urgence, le directeur du service de renseignement extérieur et le directeur du FSB, les directeurs généraux de Roscosmos, Rosatom, Rostec et d’autres.

Article précédentPrincesse Diana n’aurait pas voulu voir Camilla devenir reine. Quels détails ont ont fait surface
Article suivantTraian Băsescu s’installe dans un complexe résidentiel à Pipera. À quoi ressemble le duplex où vivra l’ancien président ?
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !