Accueil Dernières minutes ! Economie L’un des plus grands fournisseurs de semi-conducteurs pour les téléphones mobiles étend...

L’un des plus grands fournisseurs de semi-conducteurs pour les téléphones mobiles étend ses activités. Fournira également des puces pour l’industrie automobile

44
0

Qualcomm, l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de semi-conducteurs pour téléphones mobiles, a commencé à s’étendre au secteur automobile avec des puces pouvant alimenter les tableaux de bord, rapporte Reuters.

Selon la source citée, le groupe américain a annoncé mardi qu’il avait conclu des accords pour fournir des puces aux constructeurs automobiles Renault, Volvo et Honda.

Lors du salon annuel des nouvelles technologies (CES) de Las Vegas, Qualcomm a annoncé avoir conclu des accords avec les marques Volvo et Polestar, qui utiliseront les puces spéciales de Qualcomm et un système d’exploitation de Google dans les véhicules dès cette année, tandis que Honda utilisera les puces à partir de 2023. Renault utilisera également la technologie automobile de Qualcomm. Agerpres.

En septembre, Qualcomm a annoncé qu’elle fournirait une puce importante pour le tableau de bord numérique de la nouvelle Renault Megane électrique, qui sera commercialisée en 2022.

Lire aussi :  La manutention par le vrac avec Serge Roger

Les responsables de Qualcomm ont déclaré que la nouvelle Renault Megane E-TECH Electric utilisera ses puces pour le système d’infodivertissement ainsi que des logiciels développés par Google, le partenaire traditionnel de Qualcomm sur le marché des téléphones mobiles Android.

Ces derniers mois, les constructeurs automobiles du monde entier ont été contraints de réduire le rythme de leur production en raison de problèmes d’approvisionnement en semi-conducteurs. Avec la reprise de la demande des consommateurs, les constructeurs automobiles doivent rivaliser avec d’autres grandes industries consommatrices de puces, comme les ordinateurs personnels, les smartphones et les objets connectés, qui captent une grande partie de l’offre de semi-conducteurs.

En Roumanie, en 2021, Ford a suspendu à plusieurs reprises la production de véhicules et de moteurs dans son usine de Craiova en raison de problèmes d’approvisionnement en semi-conducteurs.

Lire aussi :  Moderna pourrait être poursuivie pour violation de brevet sur le vaccin Covid par Arbutus Biopharma

Un arrêt a été effectué du 26 février au 10 mars. En avril, la production de véhicules a été suspendue pendant six jours et celle des moteurs pendant dix jours. Le dernier arrêt de l’usine a eu lieu le 18 octobre.

Depuis le début de l’année 2021, l’usine Dacia de Mioveni s’est également retrouvée à plusieurs reprises dans la situation où elle a dû interrompre son activité en raison d’un manque de pièces électroniques. La production a été arrêtée en février (deux fois), en mars et en avril pendant quelques jours, en juillet (trois jours), en septembre (sept jours) et en octobre (un jour).

Article précédentCraig Tiley fait l’éloge du personnel de l’Open d’Australie au milieu du drame de Novak Djokovic
Article suivantAmanda Anisimova en période d’essai avec l’ex-entraîneur de Simona Halep
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !