Accueil Economie L’Ukraine veut 15 à 20 milliards de dollars du FMI pour financer...

L’Ukraine veut 15 à 20 milliards de dollars du FMI pour financer son économie détruite par l’invasion russe.

101
0

L’Ukraine a l’intention de conclure un programme d’aide de 15 à 20 milliards de dollars avec le FMI d’ici la fin de l’année pour soutenir son économie frappée par la guerre, a déclaré à Reuters le gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine Kyrylo Shevchenko.

C’est la première fois que l’ avance un chiffre précis pour le financement dont elle a besoin auprès du FMI. Un programme de 20 milliards de dollars serait le deuxième plus important accepté par le FMI après celui de l’.

« Le FMI a toujours agi comme un partenaire de l’Ukraine pendant la . J’espère que nous commencerons le nouveau programme plus tard cette année », a déclaré Kyrylo Shevchenko.

Le gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine a également déclaré que le nouveau programme devrait inclure des mesures visant à aider à stabiliser l’économie. Cela pourrait garantir un retour aux conditions d’avant-guerre, telles qu’un taux de change flexible, l’absence de limites sur le marché des changes, une diminution des prêts non productifs dans le secteur bancaire et une politique budgétaire équilibrée.

Lire aussi :  Les sanctions contre la Russie "assèchent" les bénéfices des ventes de vodka en Finlande

Le dernier prêt accordé par le FMI à l’Ukraine était un soutien d’urgence de 1,4 milliard de dollars convenu en mars, soit l’équivalent de 50 % de la quote-part de l’Ukraine au FMI.

Par ailleurs, les autorités de Kiev sont actuellement en pourparlers avec les créanciers internationaux au sujet d’un gel du paiement de la dette afin de résoudre la crise de liquidités.

L’accord conclu la semaine dernière entre Moscou et Kiev sur un couloir sécurisé pour les livraisons de céréales à partir des ports ukrainiens pourrait contribuer à améliorer les recettes en devises et les liquidités. Toutefois, les recettes provenant des livraisons de céréales n’atteindront un niveau sérieux que l’année prochaine, lorsque, selon un scénario prudent de la banque centrale, les exportations de céréales de l’Ukraine atteindront cinq millions de tonnes par mois et généreront environ 5 milliards de dollars en 2023, a déclaré M. Shevchenko.

Lire aussi :  Solidarité lituanienne pour Kiev : des milliers de citoyens se donnent la main pour acheter un drone Bayraktar pour l'Ukraine

Faisant référence aux interventions de la banque centrale sur le marché des changes ainsi qu’au programme d’achat d’obligations, M. Shevchenko a déclaré que les deux continueraient pour le moment, mais que les achats d’obligations cesseraient lorsque la guerre prendrait fin. « Fournir un financement monétaire a été la décision la plus difficile de ma vie, mais je suis arrivé à la conclusion que c’est une nécessité en temps de guerre », a déclaré le gouverneur de la Banque nationale d’Ukraine.

Article précédentSelon M. Lavrov, l’accord sur la reprise des exportations de céréales n’exclut pas des attaques contre les infrastructures militaires à Odessa
Article suivantAprès Moruțan, Cicâldău est un pas en avant de Galatasaray
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !