Accueil Divertissements Arts L’Orchestre de l’Opéra national de Bucarest sur la scène de l’Amphithéâtre du...

L’Orchestre de l’Opéra national de Bucarest sur la scène de l’Amphithéâtre du Millénaire de Dubaï, lors du premier événement roumain de l’Expo 2020 de Dubaï.

129
0

L’Orchestre de l’Opéra national de Bucarest, sous la direction musicale de Maestro Tiberiu Soare, signe le premier grand événement roumain de l’année à l’Expo 2020 de Dubaï, le 17 janvier, à partir de 18 heures, sur la scène du Dubai Millennium Amphitheatre.

Pour mettre en valeur la culture roumaine dans le contexte cosmopolite de l’Expo 2020, le violoniste virtuose Rafael Butaru interprétera la « Balada » pour violon et orchestre de Ciprian Porumbescu, l’une des œuvres roumaines les plus célèbres au niveau international.

Le 18 janvier, des ensembles de chambre de l’Orchestre de l’Opéra national de Bucarest donneront des micro-récitals dans le pavillon roumain de l’Expo 2020.

Le thème de l’Exposition universelle de Dubaï 2020, qui se déroulera du 1er octobre 2021 au 1er avril 2022, est « Connecter les esprits, créer l’avenir » et vise à affirmer un besoin mondial de collaboration pour inspirer les générations futures.

Le destin musical de Teodoro Gheorghiu a été directement influencé par le grand José Carreras, qui l’a distingué lors du concours international de chant Julian Gayarre. Après ce concours, Carreras lui a offert une bourse qui a influencé la carrière de la jeune artiste. Elle a ensuite remporté plusieurs concours, dont le concours international George Enescu de Bucarest, le prestigieux concours Reine Elizabeth et la bourse Herbert von Karajan. Teodora Gheorghiu a fait ses débuts à l’Opéra de Bucarest dans le rôle de la Reine de la nuit dans « La Flûte enchantée » de Mozart et a ensuite été invitée à se produire sur d’importantes scènes en Europe, telles que le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, le Grand-Théâtre à Genève, le Théâtre de Champs-Elysées à Paris, l’Opéra national de Lorraine à Nancy et l’Opéra de Lucerne.

Lire aussi :  La célèbre soprano norvégienne Lise Davidsen chante sur la scène de l'Opéra national de Bucarest lors d'un concert de gala de charité.

Personnalité artistique d’une grande complexité, Ruxandra Donose est connue pour des rôles importants comme celui de Charlotte dans « Werther » de Jules Massenet et le rôle-titre de « Carmen » de Georges Bizet. Les grandes scènes du monde entier accueillent également ses rôles masculins magistralement interprétés en travesti, tels que Cherubino dans « Les Noces de Figaro » de W.A. Mozart, Sesto dans « La Clemenza di Tito » et Idamante dans « Idomeneo ».

Ruxandra Donose est particulièrement appréciée pour le timbre particulier de sa voix et sa fantastique intelligence d’interprétation, accompagnée d’une sensibilité et d’une force d’expression absolument extraordinaires. Elle s’est produite sur les plus grandes scènes du monde, telles que le Royal Opera House Covent Garden, le Metropolitan Opera New York, l’Opéra de San Francisco, l’Opéra national de Paris, l’Opéra d’État de Vienne, le Staatsoper de Berlin, l’Opéra de , le Deutsche Oper Berlin, le Teatro Real, et Tokyo.

Le ténor Daniel Magdal est diplômé de l’Académie des Arts George Enescu – section chant, dans la classe du Maestro Octavian Naghiu-Alba. Son évolution dans le répertoire du ténor spinto-dramatique l’a conduit sur les scènes d’opéra de toute l’Europe, mais aussi en Amérique et en Asie. En 2004, il a fait ses débuts à l’Opéra national de Bucarest dans le rôle de Radames dans l’opéra « Aida ». Ce fut le début d’une collaboration fructueuse au fil des ans, qui s’est terminée par son engagement en tant que soliste de l’Opéra national de Bucarest à partir de la saison 2018-2019.

Lire aussi :  Vente de rares dessins de la Cène de Léonard de Vinci

Le baryton Iordache Basalic est soliste de l’Opéra national de Bucarest depuis 1995. Finaliste de la première édition du concours national de chant « Hariclea Darclée » à Brăila la même année, Iordache Basalic a reçu le prix spécial de la Fondation « Hariclea Darclée » lors de la première édition internationale du même concours en 1997. Tout au long de sa carrière, il a collaboré avec de nombreuses maisons d’opéra dans le pays et à l’étranger. Tout au long de sa carrière, Iordache Basalic a chanté avec de grands noms de la scène lyrique internationale, tels que Agnes Baltsa, Mario Malagnini, Elena Moșuc, Igor Borko, Alberto Rinaldi, Luis Lima et a effectué des tournées en Europe et en Asie.

Le violoniste Rafael Butaru est diplômé de l’Académie « Gheorghe Dima » de Cluj-Napoca et est actuellement violon solo de l’Opéra national de Bucarest et de la Philharmonie « George Enescu ». Il a participé à des cours internationaux de musique de chambre organisés par le Quatuor Chilingirian et Amadeus de Londres, le Quatuor Stefan Metz-Orlando et le Quatuor Devich Sandor-Bartok. Son activité de soliste comprend des concerts pendant la saison de la radio roumaine, avec l’Orchestre national de la radio et l’Orchestre de chambre, avec l’Orchestre des jeunes de , pendant le Festival international « George Enescu », le Festival international « Sergiu Celibidache », le Festival « Enescu et la musique du monde », Young Euro Classic, TIFF, le Festival international de musique de chambre SoNoRo et de nombreux concerts pendant la saison des orchestres philharmoniques du pays.

Article précédentComment la jeune Elizabeth a appris qu’elle allait devenir reine d’Angleterre. Le roi George VI est mort prématurément, à seulement 57 ans
Article suivantL’Iran affirme que le processus de levée des sanctions américaines pourrait prendre jusqu’à six mois.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !