Accueil Derni√®res minutes ! L’OMS est contre l’administration de la troisi√®me dose

L’OMS est contre l’administration de la troisi√®me dose

44
0

Un responsable de l’Organisation mondiale de la sant√© (OMS) a exhort√© jeudi les pays riches √† ne pas se pr√©cipiter √† nouveau pour acheter des vaccins aux frais des pays pauvres, soulignant que la n√©cessit√© d’une troisi√®me dose n’a pas √©t√© scientifiquement prouv√©e dans le cas de la variante Omicron, rapporte l’AFP.

Avec l’arriv√©e de cette variante, ¬†¬Ľil y a un risque que les stocks mondiaux soient √† nouveau d√©tourn√©s vers les pays √† revenu √©lev√© qui veulent stocker des vaccins pour prot√©ger leur population √† l’exc√®s¬†¬Ľ, a d√©clar√© le Dr Kate O’Brien, responsable de la vaccination √† l’Organisation mondiale de la sant√©, lors d’une conf√©rence de presse.

Kate O’Brien est membre du comit√© d’experts qui conseille l’OMS sur la vaccination (SAGE), rapporte agerpres.ro.

Mercredi, Pfizer et Biontech, qui produisent l’un des vaccins √† ARN messager COVID -19, ont publi√© une √©tude affirmant que le s√©rum reste efficace contre Omicron si trois doses sont administr√©es au lieu des deux recommand√©es pour les autres variantes.

Lire aussi :  Le fils de 17 ans de la chanteuse Sinead O'Connor s'est suicid√©

L’OMS a √©t√© saisie des donn√©es de cette √©tude, a d√©clar√© le Dr O’Brien, et il se peut en effet que ¬†¬Ľ des doses suppl√©mentaires puissent mieux prot√©ger contre l’Omicron ¬ę¬†, a-t-elle dit, notant toutefois que ¬†¬Ľ nous n’en sommes qu’au d√©but ¬ę¬†.

Une proportion importante de soignants et de personnes vuln√©rables dans les pays pauvres n’ont m√™me pas re√ßu une premi√®re dose, alors que l’on manque de donn√©es pour confirmer que les super doses de rappel sont essentielles pour √©viter les formes les plus graves de la maladie dans la majorit√© de la population d√©j√† vaccin√©e.

Le responsable de l’OMS a √©galement soulign√© que le monde commence tout juste √† s’attaquer √† l’in√©galit√© en mati√®re de vaccination, avec une acc√©l√©ration des dons des pays riches et une augmentation des livraisons aux pays o√Ļ les taux de vaccination restent tr√®s faibles – inf√©rieurs √† ce qui est n√©cessaire.

Lire aussi :  OPPO a d√©voil√© les lunettes MariSilicon X et (aR)OPPO Air

¬†¬ĽNous devons nous assurer que cela continue¬†¬Ľ, a-t-elle insist√©, soulignant qu’une nouvelle fr√©n√©sie d’achat de vaccins par les pays riches ne fera que prolonger la pand√©mie.

¬†¬ĽD’un point de vue √©pid√©miologique, cela ne fonctionne pas et cela ne fonctionne pas du point de vue de la transmission si nous ne fournissons pas de vaccins √† tous les pays¬†¬Ľ, a insist√© le Dr Kate O’Brien.

√Ä partir de l√†, la transmission des variantes √† venir se poursuit¬†¬Ľ, a-t-elle averti, appelant les pays √† adopter ¬ę¬†une vision globale plus rationnelle de ce qui permettra d’√©radiquer cette pand√©mie¬†¬Ľ.

Article précédentUn commandant de la marine américaine relevé de ses fonctions pour avoir refusé la vaccination contre le coronavirus
Article suivantIl a eu le courage de dire la vérité. Le père de Charlène de Monaco révèle comment sa fille se bat contre la maladie.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !