Accueil Dernières minutes ! Internationales L’OMS craint que l’Europe ne soit envahie par le COVID-19 : environ...

L’OMS craint que l’Europe ne soit envahie par le COVID-19 : environ 700 000 décès pourraient être causés par la maladie d’ici le printemps.

64
0

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé mardi son inquiétude quant à l’évolution de la situation dans le monde.
l’inquiétude de voir la pandémie de COVID-19 « s’emparer » de l’Europe, ce qui entraînerait
pourrait entraîner 700 000 décès supplémentaires sur ce continent, dont les
le nombre de morts atteindrait 2,2 millions au printemps,
rapporte l’AFP.

« Nous pouvons nous attendre à ce que les lits d’hôpitaux soient soumis à une pression élevée ou extrême dans 25 pays et à une pression élevée ou extrême dans les services de soins intensifs dans 49 des 53 pays (de la région OMS) d’ici le 1er mars 2022. Les décès cumulés signalés devraient atteindre plus de 2,2 millions d’ici le printemps prochain, sur la base des tendances actuelles », prévient un communiqué de l’OMS.

Lire aussi :  UNICEF : Le COVID-19 affecte les enfants à une échelle sans précédent. 100 millions d'enfants supplémentaires vivent dans la pauvreté à cause de la pandémie.

Actuellement, plus de 1,5 million de personnes sont mortes du covid-19 dans la région Europe de l’OMS.

L’OMS estime que l’augmentation du nombre de décès dus au covid-19 s’explique par la combinaison de la prévalence de la variante indienne (delta) hautement contagieuse du SRAS-CoV-2, d’une vaccination insuffisante et d’un relâchement des mesures anticovidales.

Selon les données de l’OMS, les décès dus au covid-19 ont doublé depuis la fin septembre, passant de 2 100 à près de 4 200 par jour.

« La situation du covid-19 en Europe et en Asie centrale est très grave. Nous sommes confrontés à un hiver difficile », prévient le directeur régional de l’OMS pour l’Europe, Hans Kluge, qui préconise une approche « vaccin plus » combinant vaccination anti-vaccinale, masques de protection, mesures d’hygiène et distanciation sociale.

Lire aussi :  L'Indonésie, le nouveau point de friction entre les États-Unis et la Russie. L'ami intime de Poutine suit Blinken dans sa première tournée en Asie du Sud-Est.

Selon l’OMS, le port d’un masque réduit l’incidence du covid-19 de 53%.

Une utilisation généralisée des masques jusqu’à 95% pourrait éviter plus de 150 000 décès dus au covid-19 d’ici le 1er mars.

Il semble également « de plus en plus évident que la protection induite par la vaccination contre les infections et les formes bénignes diminue », souligne l’OMS.

L’OMS recommande donc la vaccination avec un « rappel » pour les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes immunodéprimées.

Article précédentApple a indiqué aux employés qu’ils pouvaient discuter des salaires, des heures travaillées et des conditions de travail.
Article suivantLes États-Unis envisagent d’envoyer de nouvelles armes en Ukraine : réaction du Kremlin
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !