L’obsolescence programmée et le marché des consommables.

0 114

Cela va faire bientôt trois ans que la lutte contre l’obsolescence programmée a été votée (l’article 99 de la loi de transition énergétique, adoptée en août 2015). La loi vise les entreprises qui réduisent « délibérément la durée de vie d’un produit » pour « en augmenter le taux de remplacement ».

Le 24 novembre 2017 une enquête préliminaire a été ouverte contre la société Epson pour des faits « d’obsolescence programmée » et de « tromperie ». Une première dans l’Hexagone, donnant suite à la plainte déposée deux mois plus tôt par l’association Hop contre les marques Brother, Canon, Epson et HP.

Pour l’instant, seule la marque japonaise Epson est visée par cette enquête. Elle est soupçonné d’avoir recours à une pratique incitant les consommateur à racheter des cartouches en indiquant que les cartouches sont vides alors qu’il reste encore de l’encre. Cette tromperie envers le consommateur est également un danger pour l’environnement, car elle génère plus de déchets et de gaspillage.

Si aujourd’hui encore l’ensemble des magasins de téléphones, ordinateurs, imprimantes… ont peine à afficher les informations devenues obligatoires, nous pouvons y remédier et trouver de sites internet informatifs qui nous conseillent et nous guident.

Cependant, il serait temps d’agir et de mettre en place une législation sur les consommables ! À l’heure actuelle, cela coûte parfois moins cher d’acheter une nouvelle imprimante que de changer ses cartouches d’impression.

Face à ce paradoxe, le consommateur doit trouver des parades et s’informer sur le coût des consommables avant d’acheter son imprimante.

Quelles sont les solutions et subterfuges ?

1/Trouver la cartouche d’imprimante de marque la moins chère du marché

Pour cela nous avons fait le tour d’horizon des sites internet et la tendance générale se positionne sur le remplacement des cartouches de la marque de votre imprimante ,même si celles-ci restent chères. Néanmoins, nous avons remarqué le site : La fourniture offset qui nous semble bien placé pour dénicher les cartouches d’encre de marques les moins chères du marché. Leur force : parcourir tous les jours les sites internet pour trouver le produit qu’il vous faut au prix le plus bas du moment malgré une fluctuation quotidienne des prix.

2/Trouver une cartouche d’imprimante générique

Le marché des cartouches d’encre compatibles neuves, parfois aussi appelées « cartouches génériques » est un marché chaotique et complexe à comprendre.

Ce marché s’approvisionne avec des cartouches recyclées, récupérées et parfois même reconditionnées provenant de marques concurrentes ou de marque inconnues.

Niveau tarif c’est la bérézina : prix cassés, des modèles de cartouches « équivalents » bradés, parfois annoncés à des tarifs plus de 70 % inférieurs aux cartouches d’origine…bref des offres alléchantes au premier abord mais parfois décevantes….

3/Les recharges

Faire des économies passe souvent par donner de son temps et bien dans notre cas la règle se confirme ! Le principe est simple, il suffit d’acheter un kit de remplissage et le tour est joué. Le seul hic : chaque marque propose son concept de kit afin de fidéliser sa clientèle, or cela nécessite une certaine dextérité pour remplir vos cartouches. Mais rassurez vous, elles sont livrées avec un mode d’emploi stipulant toutes les précautions à prendre pour ne pas en mettre partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.