Accueil Dernières minutes ! L’Italie va dépenser 2,8 milliards d’euros pour aider à protéger les consommateurs...

L’Italie va dépenser 2,8 milliards d’euros pour aider à protéger les consommateurs contre la hausse des prix de l’énergie

45
0

Le ministère italien des finances prévoit de consacrer environ 2,8 milliards d’euros de son budget 2022 à la protection des consommateurs contre la hausse des prix de l’énergie, rapporte Bloomberg.

Ce soutien serait concentré sur le premier trimestre de l’année prochaine et comprendrait 800 millions d’euros d’économies provenant de révisions fiscales et d’argent non dépensé au cours des mois précédents, ont déclaré plusieurs sources proches du dossier qui ont souhaité rester anonymes, selon Agerpres.

Un fonctionnaire du ministère des finances a confirmé que la valeur totale des mesures de soutien s’élèverait à 2,8 milliards d’euros, mais a refusé de faire d’autres commentaires.

Le gouvernement dirigé par le Premier ministre Mario Draghi a déjà prévu un financement de quelque 2 milliards d’euros dans le projet de budget pour 2022. L’annonce de ces fonds supplémentaires intervient alors que le Parlement de Rome s’apprête à voter sur le plan fiscal et que la pression politique pour aider les familles en difficulté s’intensifie.

Lire aussi :  Quiz : Les vraies richesses

L’Italie a également demandé à l’Union européenne d’examiner des solutions à moyen terme pour faire face à la hausse des factures d’électricité alors que l’Europe entre dans l’hiver. Un signe des conséquences possibles si l’on ne prend pas suffisamment de mesures est la situation au Royaume-Uni, où les hausses explosives des prix de l’électricité ont contraint certaines entreprises industrielles à réduire leur production et à demander l’aide de l’État.

L’Italie a déjà alloué 1,2 milliard d’euros en juin et plus de 3 milliards en septembre pour contrer les effets de la hausse des prix de l’électricité. Toutefois, une solution facile à la hausse des factures n’est pas en vue : les approvisionnements en gaz russe sont limités et d’autres exportateurs, comme le Qatar, affirment produire à pleine capacité.

Lire aussi :  La Grèce offrira aux citoyens deux tests antigéniques rapides à Noël pour endiguer la variante Omicron

Le ministre italien du développement économique, Giancarlo Giorgetti, a mis en garde jeudi contre le risque de perturbations de l’approvisionnement en électricité en Europe et a réaffirmé à Rome l’engagement du gouvernement à atténuer l’impact des coûts élevés de l’énergie, en particulier pour les ménages confrontés à des difficultés financières.

Article précédentCătălin Botezatu parle de sa relation avec Elena Ceaușescu : « Ce n’était pas facile d’être son préféré ».
Article suivantOPPO va accueillir sa toute première événement virtuel – INNO WORLD
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !