Accueil Dernières minutes ! Internationales L’Italie a réduit à cinq mois l’intervalle entre la deuxième et la...

L’Italie a réduit à cinq mois l’intervalle entre la deuxième et la troisième dose du vaccin COVID-19.

39
0

« La troisième dose est cruciale pour nous protéger et protéger ceux qui nous entourent (…) La dose de rappel pourra être administrée cinq mois après la vaccination avec le calendrier complet », a écrit la ministre sur Facebook.

Environ 87 % des Italiens âgés de plus de 12 ans ont reçu au moins une dose de vaccin, et 84,63 % d’entre eux suivent le calendrier vaccinal complet. Toutefois, ces derniers jours, le nombre de cas a augmenté, comme dans le reste de l’Europe, et le gouvernement réfléchit à la manière de contrôler la propagation du virus, notamment à l’approche des vacances d’hiver.

Lire aussi :  Des mesures drastiques en Grèce ! Les croyants ne peuvent aller aux services que s'ils ont un test COVID négatif.

Massimiliano Fedriga, président de la région Friuli Venezia Giulia et de la Conférence des régions, a demandé lundi à l’exécutif de ne plus délivrer de certificats verts aux personnes qui ne sont pas vaccinées contre le virus, selon EFE, cité par Agerpres.

L’Italie a enregistré un total de 5 millions de maladies depuis le début de la pandémie en février 2020 et 133 000 décès dus au Covid-19.

Article précédentL’UE sanctionnera les entreprises impliquées dans le trafic de migrants orchestré par le régime de Loukachenko. Von der Leyen : « Une tentative de déstabilisation des voisins démocratiques ».
Article suivantPwC : le travail à distance a augmenté l’épuisement professionnel, générant un nombre record de démissions au niveau mondial
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !