Accueil Economie L’invasion de l’Ukraine : des effets dĂ©vastateurs pour les Russes ordinaires

L’invasion de l’Ukraine : des effets dĂ©vastateurs pour les Russes ordinaires

147
0

Les mesures de Poutine frappent les Russes ordinaires. Après avoir fait la queue pendant des kilomètres devant les distributeurs automatiques de billets pour tenter d’obtenir, au moins pour une courte pĂ©riode, l’argent dont ils ont besoin pour leur vie quotidienne, ils sont Ă  nouveau frappĂ©s.

Sociétés cotées à la Bourse de Londres

En revanche, les entreprises russes cotĂ©es Ă  la Bourse de Londres ont chutĂ© de 75 %. Ainsi, les actions de Sberbank SBER, Ă  un moment donnĂ©, ont enregistrĂ© une perte de 75,11%, Lukoil LKOD, – 59,42%, Rosneft Oil ROSN, – 44,25%, Neft GAZ, – 27,98%, PhosAgro PHOR, – 55,83%.

La Banque de double son taux d’intĂ©rĂŞt directeur

Hier Ă©galement, le conseil d’administration de la Banque de Russie a dĂ©cidĂ© de relever le taux d’intĂ©rĂŞt directeur de 10,5 % Ă  20 % par an Ă  partir du 28 fĂ©vrier afin de soutenir la stabilitĂ© financière et les prix et de protĂ©ger l’Ă©pargne des citoyens contre la dĂ©prĂ©ciation. Il s’agit d’un record historique pour le taux directeur, le prĂ©cĂ©dent record de 17% ayant Ă©tĂ© atteint en dĂ©cembre 2014.

Lire aussi :  Les autoritĂ©s libanaises ont autorisĂ© un navire syrien dĂ©tenu Ă  quitter le port de Tripoli

« Les conditions extĂ©rieures de l’Ă©conomie russe ont radicalement changĂ©. Les augmentations du taux directeur garantiront que les taux de dĂ©pĂ´t atteignent les niveaux nĂ©cessaires pour compenser les risques accrus de dĂ©prĂ©ciation et d’inflation. Cela est nĂ©cessaire pour soutenir la stabilitĂ© financière et des prix et pour protĂ©ger l’Ă©pargne des citoyens contre la dĂ©prĂ©ciation », indique le communiquĂ© de la Banque de Russie.

Les dĂ©cisions ultĂ©rieures sur les taux directeurs seront prises en tenant compte des risques posĂ©s par les conditions extĂ©rieures et intĂ©rieures et de la rĂ©action des marchĂ©s financiers, ainsi que des mouvements rĂ©els et attendus de l’inflation par rapport Ă  l’objectif et de l’Ă©volution Ă©conomique au cours de la pĂ©riode de prĂ©vision, ont dĂ©clarĂ© les responsables de la Banque de Russie.

La Russie veut acheter de l’or

La banque centrale de Russie a annoncĂ© dimanche une sĂ©rie de mesures visant Ă  soutenir les marchĂ©s intĂ©rieurs, alors qu’elle s’efforce de gĂ©rer les retombĂ©es de plus en plus importantes des sanctions occidentales sĂ©vères annoncĂ©es ce week-end dans le cadre de la rĂ©pression de l’invasion de l’ par Moscou, selon Reuters.

Lire aussi :  Un fonctionnaire de la Maison Blanche : Le G7 va demander aux ministres de travailler d'urgence sur un projet de plafonnement du prix du pĂ©trole russe

La banque centrale a dĂ©clarĂ© qu’elle reprendrait l’achat d’or sur le marchĂ© intĂ©rieur, lancerait une vente aux enchères de rachat illimitĂ© et assouplirait les restrictions sur les positions ouvertes en devises des banques.

Elle a également élargi la gamme des titres pouvant être utilisés comme garantie pour obtenir des prêts et a ordonné aux acteurs du marché de rejeter les offres des clients étrangers pour vendre des titres russes.

Ces mesures sont intervenues après que les alliĂ©s occidentaux ont renforcĂ© les sanctions samedi, en prenant des mesures pour exclure les principales banques russes du principal système mondial de paiement SWIFT et en annonçant de nouvelles mesures pour limiter l’utilisation par Moscou de 630 milliards de dollars de rĂ©serves pour contourner les sanctions.

Les entreprises ont reçu l’ordre de vendre 80 % de leurs devises.

Dans une autre tentative d’enrayer la dĂ©prĂ©ciation du rouble, la Banque centrale de Russie et le ministère des Finances ont annoncĂ© qu’ils avaient dĂ©cidĂ© conjointement d’ordonner aux entreprises exportatrices russes de vendre sur le marchĂ© 80 % de leurs recettes en devises.

Article prĂ©cĂ©dentLa reine mère Elizabeth, propriĂ©taire d’un dentier dents. Elle collectionnait les bijoux mais nĂ©gligeait sa santĂ© bucco-dentaire
Article suivantLa Grande-Bretagne a fermé ses ports maritimes aux navires russes.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !