Accueil Dernières minutes ! Internationales Les tensions sont à leur comble sur le front Ukraine-Russie

Les tensions sont à leur comble sur le front Ukraine-Russie

40
0

Frontière
entre l’Ukraine et la Russie se transforme en une ligne lourdement militarisée rappelant les
les deux guerres qui ont dévasté l’Europe dans la première moitié du siècle dernier.

Des tranchées de deux mètres de profondeur s’étendant sur des dizaines de kilomètres, des mines cachées dans les champs, des tireurs d’élite qui montent la garde, des soldats préparés au combat dans des abris… Rappelant les deux guerres mondiales qui ont éclaté en Europe au siècle dernier, ce paysage est moderne, sur la « ligne de contact » qui sépare l’armée ukrainienne des rebelles soutenus par le Kremlin dans le Donbas. Sans équivalent dans le monde, cette ligne pourrait devenir la ligne de front d’une guerre ouverte entre un Kremlin imprévisible et une Ukraine tournée vers l’ouest, rapporte un correspondant de la publication française Les Echos.

Cette ligne de démarcation militaire s’étend sur 427 kilomètres, du village de Shirokino sur la mer d’Azov à la frontière russe au nord-est. C’est un véritable no man’s land, avec des champs en friche, sans circulation, ni voitures ni personnes, et surveillé de près par les deux camps opposés, chacun depuis sa position.

Lire aussi :  Le Conseil OTAN-Russie pourrait se réunir début janvier

« Nous ne devons pas faire de bruit. Ils sont très proches, à 50 mètres, » prévient le lieutenant Aleksandr, un reporter de LCI.

Selon le lieutenant ukrainien, le plus grand danger est représenté par les tireurs d’élite, qui sont des tireurs d’élite de l’armée russe déguisés en miliciens locaux.

Le silence sur la « ligne de contact », presque complet, est sporadiquement interrompu par des tirs d’artillerie, qui ont tué 60 soldats ukrainiens cette année. Les pertes dans le camp séparatiste sont impossibles à vérifier.

Fortifications dans le nord-est de l’Ukraine

Plus au nord, dans la région de Sumy, à la frontière russe, les gardes-frontières ukrainiens renforcent les secteurs considérés comme vulnérables avec des fossés anti-transport. Les travaux sont réalisés par un groupe intégré d’ingénierie mécanisée. Certains fossés sont conçus pour empêcher le franchissement illégal des frontières.

Les activités de fortification de la frontière sur le segment Harkiv-Sumy-Cernihiv se sont intensifiées depuis la fin novembre, dans un contexte d’augmentation du nombre de soldats russes dans la région, estimé mercredi à 122 000 par le secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense, Oleksii Danilov. L’augmentation de la présence militaire russe se poursuit, malgré le sommet virtuel Biden-Poutine centré sur l’Ukraine.

Outre les renforts physiques sur les lignes de front et l’assouplissement des procédures de mobilisation militaire, les Ukrainiens tentent d’assurer la cyberprotection des infrastructures critiques. Des équipes d’informaticiens des États-Unis et de Grande-Bretagne sont récemment arrivées en Ukraine pour prêter main forte en cas d’invasion.

La Maison Blanche prépare des sanctions

Par ailleurs, la Maison Blanche s’est réunie pour discuter des mesures économiques à prendre en cas de nouvelle attaque russe contre l’Ukraine. Un responsable de Washington les a qualifiées d' »extraordinaires » et sans précédent, visant notamment à affecter la capacité de la Russie à importer des smartphones et des composants clés des industries automobile et aéronautique, ainsi que des matériaux dans de nombreux autres secteurs. Ces mesures pourraient avoir un impact majeur sur les consommateurs, les activités industrielles et l’emploi en Russie, indique le fonctionnaire, qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat.

Article précédentHuawei a lancé le smartphone P50 Pocket, une alternative au Samsung Galaxy Z Flip 3. Spécifications et prix
Article suivantQuelles équipes veulent Ionut Radu. Passé par l’Inter sur la ligne morte, le Roumain ne manque pas d’offres
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !