Accueil Dernières minutes ! Economie Les prix du gaz atteignent de nouveaux records en Europe

Les prix du gaz atteignent de nouveaux records en Europe

46
0

Prix du gaz
en Europe a atteint un nouveau record mardi, stimulée par la demande de
saison d’hiver, mais aussi par les tensions gĂ©opolitiques entre le principal fournisseur
Le principal fournisseur de l’Europe, la Russie, et ses clients, rapporte l’AFP.

Selon la source citée, au hub gazier TTF aux Pays-Bas, le prix de référence européen a atteint vers 10h20 GMT le niveau record de 162,775 euros par mégawattheure, soit une augmentation de plus de 10% par rapport au prix enregistré lundi soir, et au-dessus du précédent record établi le 6 octobre.

Sur le marché britannique, le prix du gaz à livrer au cours du mois prochain a également atteint un niveau record de 408,30 pence par unité thermique. Agerpres.

Ces prix sont sept fois plus Ă©levĂ©s que ceux enregistrĂ©s au dĂ©but de l’annĂ©e, a prĂ©cisĂ© la source.

« Le gaz naturel européen poursuit son inexorable ascension », indiquent les analystes de la Deutsche Bank.

Lire aussi :  Les ventes de vĂ©hicules entièrement Ă©lectriques et hybrides de BMW atteignent le million d'unitĂ©s

Selon les experts, deux facteurs expliquent cette Ă©volution : la poursuite de la baisse des tempĂ©ratures en Europe et le fait que le groupe russe Gazprom n’a pas rĂ©servĂ© en janvier de capacitĂ©s de transit supplĂ©mentaires pour le gaz naturel passant par l’Ukraine. Et ce, alors qu’un tiers du gaz naturel consommĂ© en Europe provient de Russie.

En outre, les stocks de gaz de l’Europe ont Ă©tĂ© affectĂ©s par l’hiver prolongĂ© de 2020 et, entre-temps, n’ont pas Ă©tĂ© reconstituĂ©s Ă  un niveau suffisant. Ă€ cela s’ajoute la contribution rĂ©duite des Ă©nergies renouvelables, comme l’Ă©nergie Ă©olienne, pour des raisons mĂ©tĂ©orologiques.

En parallèle, certains analystes s’attendent Ă  ce que la Russie limite ses approvisionnements en gaz vers l’Europe afin de faire grimper le prix de l’Ă©nergie en plein hiver et ainsi faire pression pour accĂ©lĂ©rer la mise en service du gazoduc Nord Stream 2. MĂŞme si les travaux de construction de ce gazoduc sont terminĂ©s, une dĂ©cision du rĂ©gulateur allemand de l’Ă©nergie sur l’autorisation du projet Nord Stream 2 n’est pas attendue avant la mi-2022.

Lire aussi :  La construction de nouvelles centrales nuclĂ©aires en Europe nĂ©cessitera un investissement de 500 milliards d'euros, selon la CE

Dans ce contexte, chaque coup diplomatique entre Moscou et ses clients europĂ©ens dĂ©clenche une nouvelle vague d’achats sur le marchĂ© du gaz. Dernier exemple en date, la Russie a dĂ©cidĂ© lundi d’expulser deux diplomates allemands en rĂ©ponse Ă  une mesure similaire prise la semaine dernière par Berlin, qui accuse Moscou d’avoir ordonnĂ© l’assassinat d’un opposant tchĂ©tchène en Allemagne en 2019.

L’Ukraine reste Ă©galement au centre des tensions entre Moscou et l’Occident, ce dernier affirmant que la Russie rassemble des soldats Ă  la frontière ukrainienne en vue d’une Ă©ventuelle opĂ©ration militaire. Le Kremlin rejette ces accusations et affirme qu’au contraire, la Russie est menacĂ©e par l’OTAN, qui arme l’Ukraine et accroĂ®t son dĂ©ploiement de moyens maritimes et aĂ©riens dans la rĂ©gion de la mer Noire.

Article précédentLes héritières les plus célèbres du monde. Ils viennent de les familles les plus riches du monde
Article suivantSamsung a lancé la tablette Galaxy Tab A8
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !