Accueil Economie Les prix des denrées alimentaires ont légèrement baissé en avril après des...

Les prix des denrées alimentaires ont légèrement baissé en avril après des hausses record au cours des premiers mois de l’année. Ce que les experts estiment pour la production céréalière

460
0

L’indice mondial des prix des produits alimentaires a légèrement baissé en avril après avoir atteint un niveau record en mars, mais la sécurité alimentaire mondiale reste néanmoins préoccupante en raison des conditions de marché difficiles, indique vendredi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), rapporte l’AFP.

La FAO publie chaque mois son propre indice des prix alimentaires, qui mesure l’évolution des prix d’un panier de produits alimentaires composé de céréales, d’huiles végétales, de produits laitiers, de viande et de sucre.

Selon la source citée, en avril 2022, cet indice a diminué de 0,8 % par rapport à mars, pour s’établir à 158,5 points, en baisse par rapport au sommet historique de 159,7 points atteint en mars.

« Cette légère baisse est une bonne nouvelle, en particulier pour les pays à faible revenu, mais les prix des denrées alimentaires restent néanmoins proches de leurs récents sommets, ce qui reflète les tensions persistantes sur les marchés et constitue un défi pour la sécurité alimentaire mondiale », indique Maximo Torero Cullen, économiste en chef de la FAO. Agerpres.

Les données de la FAO montrent que, malgré la légère baisse enregistrée en avril par rapport à mars de cette année, l’indice global des prix des produits alimentaires est supérieur de 29,8 % à ce qu’il était en avril de l’année dernière.Cette augmentation est en partie due aux inquiétudes concernant l’impact de l’invasion russe en Ukraine.

La baisse de l’indice FAO en avril par rapport à mars est principalement due à une diminution de 5,7 % des prix des huiles végétales, les appels au rationnement ayant entraîné une baisse des prix des huiles de palme, de tournesol et de soja.

Lire aussi :  L'Ukraine impose des restrictions sur les expéditions de céréales par voie ferroviaire vers la Moldavie et la Roumanie
Par ailleurs, les prix des céréales calculés par la FAO ont baissé de 0,7 % en avril après un bond de 17 % en mars. Au sein de cette catégorie, les prix internationaux du blé ont augmenté de 0,2%, mais cette hausse a été compensée par une baisse de 3% des prix du maïs. La FAO souligne que les prix du blé ont été durement touchés par la poursuite du blocus des ports ukrainiens et les inquiétudes quant à l’état de la récolte américaine, mais qu’ils ont été tempérés par des livraisons plus importantes de l’Inde et des estimations d’exportations plus élevées que prévu de la Russie.

D’autre part, les prix internationaux du sucre ont augmenté de 3,3 % en avril, ceux de la viande de 2,2 % et ceux des produits laitiers de 0,9 %.

Lire aussi :  La crise des engrais s'aggrave : les coûts supplémentaires pourraient conduire les agriculteurs à réduire leurs cultures de printemps

Vendredi également, la FAO a publié une série de nouvelles estimations révisées de la production céréalière mondiale pour la saison 2021/2022. La FAO s’attend à ce que la production céréalière mondiale atteigne 2,799 milliards de tonnes, soit 0,8 % de plus que la production de la saison 2019/2020. Dans le cas du blé, la FAO s’attend toujours à ce que la production mondiale augmente en 2022 pour atteindre 782 millions de tonnes et précise que cette prévision tient compte d’une réduction attendue de 20 % des surfaces récoltées en Ukraine ainsi que d’une baisse de la production due à la sécheresse au Maroc.

Article précédentL’invasion de l’Ukraine par Poutine, la guerre la plus chère de tous les temps. Le montant colossal que la Russie dépense chaque jour VIDEO
Article suivantL’actrice Amber Heard témoigne dans le cadre d’un procès en diffamation contre son ex-mari Johnny Depp : « C’est horrible de revivre tout cela à nouveau ».
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !